Pub

Kantar vision, Digital Rebellion : 14 phrases à retenir à l’âge des paradoxes

Comprendre et agir à l’âge des Paradoxes, l’édition 2018 de Kantar vision intitulée “Digital Rebellion”  decryptait les attitudes des consomateurs vis à vis de la technologie et ses géants et la mutation accélérée de la société.

Viuz y était et a relevé 14 phrases à retenir, entre défiance, complexité, authenticité et paradoxe :

Bertrand Cizeau, BNP Paribas : en duo avec Constance Desforges de Kantar Consulting :

”Il y a quatre ans être la banque qui change c’était ne pas rater la transformation digitale. Aujourd’hui, c’est être la banque de l’impact positif. Si vous n’êts pas capable de démontrer que vous avez un rôle positif, vous serez progressivement disqualifié...Si vous ne faîtes pas ça, vous sortez de votre époque.”


Emmanuelle Paillat, Blue Bees, plateforme de crowdfunding de startup d’agriculture :

“On finance des projets qui vont de la fourche à l’assiette...On redistribue de l’argent des villes vers les campagnes. Sur Blue Bees, les gens financent des héros et achètent une histoire. On est dans la Tech for life.”


Guénaëlle Gault, Kantar Public :

“Le digital a percuté tous les écosystèmes...On a tous réalisé qu’on était en retard...On est dans un temps de dissonance cognitive...On nous donne beaucoup de choses mais on nous prend beaucoup de choses...Le temps de la régulation est venue. Le web est en train de devenir pire que l’industrie pétrolière capitalistique...Nous sommes devenus des marchandises pour acheter des marchandises...”


Marjolaine Grondin, Jam :

“On aime plus la pub et on a pas envie que des algorithmes nous disent ce qu’on achète.”


Laurent Guillaume, Kantar France :

“Au coeur de cette thématique, il y a le bouleversement de nos vies...Ces bouleversements nous challengent sur la croissance et sur nos cibles.”


Stéphane Marcel, Kantar Millward Brown :

“51% des consommateurs nous disent qu’ils sont préoccupés par les datas collectées par les entreprises...Il ne faut pas transformer ses clients en produits...70% des Français nous disent que les entreprises ne sont pas respectueuses des consommateurs. 66% trouvent la pub trop intrusive...En même temps...Les marques ayant réussi à créer la confiance ont connu une croissance de 206%.”


Alizée Lozach'hmeur, Makesense :

“Il y a une convergence entre les désirs d’engagements de citoyens, d’entrepreneurs et d’entreprises”.


Christophe Manceau, Kantar Media :

“C’est nous les consommateurs qui choisissons ce qui marche ou ne marche pas...Les temporalités se juxtaposent...La vraie rebellion digitale est la revendication des émotions.”


Mathieu Morgensztern, WPP - GroupM :

“La vraie rebellion c’est celle des machines et il faut s’y préparer…"


Anaïs Peinier, My Little Paris :

“Le consommateur est en quête de sincérité”


Maxime Delmas, Creapills :

“Les gens veulent partager des émotions…”


Jules Lacombe, My Little Paris :

“ Il faut se poser la question...Que peut apporter une marque dans la vraie vie ?”


Gaïdic d’Albronn, Kantar Word Panel :

“Le développement du online a freiné le développement de l’hyperconsommation….La moitié des paniers aujourd’hui sont des paniers de dépannage...Le bio et le vert sont en hausse de 18,6%...”


Olivier Auroy, Kantar consulting :

“Le digital remet de l’authenticité dans la relation commerciale...Par contraste, 45% des avis sont faux sur Internet…Il y a aussi un besoin de physique. Aujourd’hui les pure players se réincarnent dans le physique”.


 

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • En direct des Cannes Lions 2018 : les leçons de David  Droga, fondateur de Droga5

    Droga5  est tout simplement le créatif le plus récompensé de l’histoire des Cannes Lions.Il a démarré sa carrière à 19 ans, avant d...

  • La publicité mobile en 2020 : 2 fois le desktop et….Presque autant que la TV

    ...

  • Les leçons d’un (vrai) growthhacker

    post récent, il livre ses plus récentes leçons et réflexions l’acquisition, la rétention et l’engagement d’utilisateurs issues des exp...