Pub

Prise de conscience ! 2,2 % PIB et 700 000 emplois. Le poids très lourd de la communication en France


Laissez vivre la pub !

Le secteur de la communication  est indéniablement sous-estimé et trop contraint par la sur-réglementation. Au fond c'est un secteur mal aimé, et disons-le, un sous-ensemble incompris dans notre grande culture, à la différence de ce qui se passe chez nos amis anglo-saxons notamment.


L'étude très complexe proposée par UDA et UDECAM réalisée par EY  auprès 1033 entreprises sonne l'heure de la prise de conscience et arrive à point nommé, alors que pour Pierre-Jean Bozo (UDA) et Jean-Luc Chétrit (UDECAM),  le secteur de la communication est le grand oublié de la campagne présidentielle.  


1- Big picture : une étude complexe qui  couvre toutes les formes de communication

 

2 - Prise de conscience : la communication pèse 46,2 milliards d'euros en France et 2,1% du PIB

3 - Prise de conscience 2 : le secteur de la communication pèse plus lourd que l'aéronautique

Jean-Luc Chétrit a de plus rappelé qu'un euro investi générait 7 euros de PIB, selon une étude récente. L'effet démultiplicateur est donc très puissant. Par extrapolation, la communication pourrait peser jusqu'à 520 milliards d'euros....

4 - 700 000 emplois générés par la comm

5 - Les compétences attendues ?  La création de contenus bien avant la data


 

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • Nos questions à Frédéric Olivennes, le nouveau Président de l’IAB

    Frédéric Olivennes est le DG de Weborama. Il vient d'être élu à la tête de l'IAB France. Nous l'avons rencontré à cette occasion, il ...

  • Philipp Schmidt (Prisma Media) : la prochaine étape ? De nouveaux modèles B to C

    Nous avons interviewé Philipp Schmidt, le très charismatique Directeur de Prisma Media Solutions, et Chief Transformation Officer de Prisma...

  • Search et Marketing vocal : les vertiges de la position zéro

    Sur Google Home, les réponses aux requêtes voix sont fournies par les réponses en position zéro. La position zéro va donc devenir dans...