E-Commerce/Paiements

Phygital experience : où en est le paiement mobile de proximité ?

LDprod / Shutterstock

A ne pas confondre avec le M-commerce, le paiement mobile de proximité consiste à payer avec son smartphone, non pas un achat effectué en ligne, mais bien dans un point de vente physique. 

Alors qu’il permet de diminuer le temps d’attente en caisse, le paiement mobile, notamment sans contact, peine encore à décoller en France où il ne représente que 10 millions de transactions en 2018. Pourtant d’ici 2021, nous serions 22,9% à utiliser notre smartphone pour effectuer un paiement mobile de proximité.

Effectuer un paiement mobile de proximité, d’accord, mais comment ? La réponse en 5 exemples concrets :

1. Payer à l’aide d’un QR Code 

Dans une application de marque, comme chez Starbucks, pionnier du paiement mobile qui couple programme de fidélité et moyen de paiement dans son application. Le vendeur scanne en caisse le QR code unique et personnel présent sur l’application mobile du client. Ce dernier est débité sur sa carte bancaire enregistrée dans l’application.

Tous les services proposés par Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) qui gère notamment les cafétérias et services de restauration universitaires, sont paybles depuis une application mobile en présentant un QR code au point d’encaissement sur le campus. 

L’application Izly by Crous est entre les mains de tous les étudiants.

Le QR Code est aussi utilisé par Alipay (groupe chinois Alibaba), la solution de paiement mobile la plus utilisée par les Chinois, avec plus de 600 millions d'utilisateurs actifs et plus de 60% des volumes de transactions. La marque chinoise, qui a noué une série de partenariats en France, notamment avec Ingenico, est donc disponible depuis 2018 chez de nombreux commerçants qui espèrent toucher ainsi les 5 millions de touristes chinois qui viennent chaque année en France.
Ce système est donc, contrairement aux deux exemples précédents, ouvert. Grâce à la contractualisation avec des banques françaises, d’une part, et une infrastructure technique pour le scan des QR codes, d’autre part, Alipay peut se permettre d’être une solution multi-enseignes. 

2. Utiliser une application bancaire embarquant Paylib

C’est la solution de paiement mobile sans contact développée par 7 banques françaises pour les smartphones android. 

Le paiement par carte bancaire sans contact s’est déjà largement déployé en France. S’il est plafonné à 30€ maximum, ce n’est pas le cas du paiement mobile puisqu’il peut bénéficier d’une sécurité plus forte à l’aide de plusieurs méthodes d’authentification combinées. 

Disponibles pour les paiements dans tous les points de ventes équipés d’un terminal compatible NFC, en France et à l’étranger, Paylib avait déjà conquis plus d’un millions d’utilisateurs début 2018 au moment de son partenariat avec Mastercard. 

  1. Apple Pay, Samsung Pay ou Google Pay pour les banques compatibles

On ne présente plus la solution de paiement mobile d’Apple, arrivée en France pendant l’été 2016. Elle est compatible avec tous les TPE sans contact pour les mobinautes dont la banque a contractualisé avec Apple. C’est le même principe pour les solutions Samsung Pay et Google Pay arrivées en 2018 dans l’hexagone. 

  1. Des acteurs de la FinTech dédiés au paiement mobile 

A l’instar de Lydia, une application qui se veut une solution universelle et adaptée à toutes les situations du quotidien.
Elle séduit particulièrement les jeunes (85% des utilisateurs de Lydia ont moins de 30 ans) qui l’utilisent aussi bien pour payer en magasin par QR code ou en sans contact via Apple Pay et Samsung Pay, pour payer sur Internet, pour rembourser un ami par SMS, ou via la messagerie professionnelle (agent conversationnel disponible sur Slack).

L’application qui a dépassé la barre du million d’utilisateurs en mai dernier.

  1. Utiliser l’application d’un commerçant sans passer par la caisse

Ni QR code, ni NFC pour ces applications de self scanning qui proposent d’éviter le passage en caisse aux clients grâce à l’enregistrement de leur carte bancaire dans l’application de l’enseigne.
Cela reste du paiement mobile de proximité car il se fait bien en magasin, comme le propose Monoprix dans tous ses points de vente depuis cette année.

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Carole Juge-Llewellyn (Joone) : la transition vers le mieux se fera par la douceur

    Noouvelle marque... Nous avons rencontré la très charismatique Carole Juge-Llewellyn, la fondatrice de ...

  • Julie Menville (Amazon Pay) : La voix sera le prochain tunnel d’achat

    ...

  • Gary Guillier-Marcellin (Samsung Display) : le digital et la data sont des leviers déterminants pour les magasins

    Attractivité du point de vente, rôle du digital, sous-exploitation de la data... Nous avons rencontré Gary Guillier-Marcellin ,...