Mobile

Réalité Virtuelle, quel contenu pour les marques ? Interview de William Eldin (Studio XXII)

 

William Eldin, 30 ans, serial entrepreneur depuis l’âge de 18 ans et ex-cofondateur de Coyote est aujourd’hui CEO et fondateur du studio XXII, spécialiste de la réalité virtuelle.

Pour Viuz, il a accepté, sans langue de bois, de décrypter la chaîne de valeur du contenu et les promesses de la réalité virtuelle pour les marques.

Viuz : Quels sont les éléments d’une stratégie de réalité virtuelle pour les marques ?

William Eldin : On ne peut pas cacher que la réalité virtuelle est un sujet à la mode et beaucoup de marques s’y sont engouffrées il y a un an sans grandes raisons et pour un simple effet “whaouh”. En année 2, elles ont commencé à mettre en place certains indicateurs et mettent plus de sens derrière leurs réalisations.

Il faut comprendre que le cœur, la source de l’emprise technologique de la réalité virtuelle est l’immersion et la capacité de procurer aux utilisateurs un fort “effet souvenir”. 

Avec une gamme d’interactivité étendue, le contenu de réalité virtuelle est en train de passer du mode contemplatif au mode interactif notamment sur des sujets aussi sérieux que le risque (réparation d’éolienne chez EDF, simulateurs chez Air France, ...)

Côté marques, la phase interactive et l’ajout d’analytics en réalité virtuelle permet ainsi de mesurer l'appétence à l’achat dans les expériences de pop up stores virtuels que nous construisons pour des marques de téléphonie et de cosmétique et où nous avons constaté plus de 26% supplémentaire d’appétence à l’achat.

Viuz- Qu’est-ce qu’un bon contenu de VR ?

William Eldin : Un bon contenu en réalité virtuelle c’est déjà un contenu sans le motion sickness (effet nauséeux). C’est ensuite une restitution excellente du contenu capté en réel (c’est ce qu’on appelle le stitching, la capacité d’assembler le réel capté pour restituer une sphère à 360 parfaite).

C’est ensuite une excellente modélisation en 3D ou en stéréoscopie particulièrement dans les expériences proches du gaming où tout doit être pensé au niveau des interactions et du social.

DANS LA REALITE VIRTUELLE IL N'Y A PAS DE OFF -William Eldin

C’est enfin, au delà de la modélisation, un bon narratif adapté à l’expérience immersive. Pour créer des souvenirs, Il faut que l’indicateur empathique soit au plus haut. Dans la réalité virtuelle il n’y a pas de Off !  Il faut donc repenser un sens de l’action et un narratif à 360°. L’utilisateur peut se retourner ou se baisser à tout moment et il faut qu’il y ait toujours quelque chose.

Viuz : Quel est l’impact de l’offre hardware VR sur le contenu ?

William Eldin : Les casques PC de type Oculus, encore chers et réservés à un segment premium permettent déjà une qualité acceptable en termes de FPS (Frames Per Second). Sur smartphone en revanche, nous sommes très clairement encore très limités technologiquement.

Dans les gammes actuelles, il n’y pas d’écrans de smartphones grand public qui aille au delà de 2K et Il faudra attendre la péremption des appareil actuels pour avoir des “effets de loupes” sophistiqués

J’attends donc avec impatience les écrans intégrés 4k et 6k à la Microoled qui vont décupler les possibilités du contenu.

Viuz : Quelle est la situation concurrentielle des AppsStores ?

William Eldin : Là encore le marché est encore ouvert et non stabilisé. Nous conseillons généralement aux marques de faire des Apps Natives Multiplateformes (qui sont en fait des Apps dédiées à Google Play et à l’Apple Appstore) complétées par un viewer web, sachant que le débit est encore limité.

Viuz : Y’a-il un business model BtoC pour les contenus VR ?

William Eldin : Dans la VR les segments émergents sont le gaming, les activités de studios, la formation et le training BtoB, le LBE (Location Based Entertainment), ou des proof of concept, mais je ne pense qu’il y ait pour l’instant des business models BtoC prouvés.

Je vois néanmoins deux champs se profiler : l’augmentation du spectacle vivant (cf. “La fin du sold-out”) et, demain, la réflexion sur les site webs augmentés et l'expérience VR shopping des retailers.

Viuz : Comment voyez vous le futur du contenu VR ?

William Eldin : Le futur des contenus de réalité virtuelle va s’incrémenter d’intelligence artificielle. J’envisage un champ fertile dans la stimulation neuronale pour faire vivre des expériences inédites en mode “Tu es le hardware” mais c’est une vision à très très long terme.

Les futurs champs de développement sont très clairement pour nous la miniaturisation des interfaces et du hardware et la réalité augmentée via les lunettes, les lentilles prévues pour 2025 et enfin, la projection rétinienne à l’horizon 2040.

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • 3 millions de téléchargements pour le Kit de réalité augmentée d’Apple

    ARKit, le Kit de réalité augmentée d’Apple destiné aux développeurs de jeux et Apps aurait été téléchargé plus de 3 millions de fois ...

  • La voix : “le plus grand bouleversement marketing de ces cinq dernières années”

    Avec 7,5 milliards d’assistant virtuels sur nos différents terminaux prévus en 2022, le marketing de la voix constitue pour les directeurs ma...

  • Thomas Husson (Forrester) : “Global/Local : Le marketing digital est dans un gap de complexité”

    Adapter sa maturité aux marchés locaux L’innovation existe en dehors du monde occidental. Les acteurs globaux du paiement ont beaucoup à ...