Mobile

Où va la pub mobile ?

D’après une étude menée par la plateforme de publicité mobile Smaato sur plus de 300 milliards d’impressions mobiles, la publicité mobile a progressé de 64% au 3ème trimestre 2016 et de 99% en France et évolue largement vers les formats In Apps.

Synthèse et insights :

Domination de l’In Apps advertising

L’In Apps advertising sur Smaato représente 81% des dépenses. Le web mobile est de son côté en hausse de 4% sur un an et affiche des CPM en hausse. Les formats In Apps présentent en moyenne des eCPM deux fois supérieurs aux eCPM du web mobile.

En France le format In Apps représente 88% des investissements publicitaires constatés sur la plateforme.

Android dépasse iOS sur eCPM

Selon le rapport, depuis la fin 2014 l’eCPM Android a progressé de 55,3% sur la plateforme tandis que l’eCPM mobile iOS déclinait de 3,4% sur la même période.

Android représente 55% des dépenses observées sur la plateforme

En termes de dépenses publicitaire par terminaux, Apple demeure toutefois le premier constructeur avec 41% des dépenses publicitaires devant Samsung à 26%.

Les hommes viennent d’Android, les femmes d’iOS

Les Ad requests provenant du segment masculin sont trois fois plus fortes sur Android tandis que les Adrequest sur le segment féminin sont 1,5 fois supérieures sur iOS. Une tendance qui, selon l’étude tend à se renforcer au fil des mois.

La vidéo mobile explose

Dernier enseignement de l’étude, la publicité vidéo a progressé de 557% sur la plateforme en un an tandis que les CPM en vidéo mobile progressaient de 62%.

L’étude précise enfin que l’eCPM vidéo est en moyenne 9 fois supérieur à l’eCPM observé sur la plateforme et que 90% des AdRequests video émanent des Apps.

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Un été digital 2017 : 11 news  à retenir

    un Pinterest-like pour ses membres Prime. Parallélement déclenche un procès contre Travis Kalanik, ex CEO pour Fraude. Snap qui avait...

  • L’ère du digital care selon McKinsey

    ...

  • Etude : Alexa d’Amazon dépasse les 15.000 skills aux US, 20.000 dans le monde

    Les Flashs actus : 20% des skills Autre enseignement de l’étude : les “Flashs Briefings” conçus par des éditeurs tels que le Wall Str...