Contenus

Les gilets jaunes, Rousseau, Amazon et Jensen

Par Benjamin Cernes, CEO de Compellia

Le contrat social de Jean-Jacques Rousseau énonce entre autres les raisons de la soumission libre des individus à l'ordre politique: pour l'intérêt du plus grand nombre, l'intérêt général, il est nécessaire de designer des représentants politiques et une CENTRALISATION du pouvoir qui assure CONTRACTUELLEMENT le bonheur du plus grand nombre. Le phénomène des gilets jaunes, par sa décentralisation et même sa désorganisation, nous invite à nous interroger sur la transformation du contrat social à l'aune de la génération internet, on pourrait presque évoquer la transformation numérique du contrat social...

Théorie des contrats

Pour ce faire, je vous propose de convoquer l'économiste Jensen puis Akerlof et sa théorie des contrats dont nous pouvons retenir deux idées basiques: les contrats se multiplient en fonction du coût de contractualisation unitaire et de l'accès à l'information; en d'autres termes, si j'étais un commercial et si je pouvais vérifier le chiffre d'affaires des mises en relation que j'effectuais et si je pouvais signer un contrat d'apporteur d'affaires en un click et bien je passerai ma vie à mettre en relation des gens...

Vous l'avez compris, internet permet de gérer ces deux points puisque l'information circule à une vitesse grand V et que notamment la blockchain permet d'établir des contrats en un click: et donc, plutôt que d'avoir un seul grand contrat social pourquoi ne pas se faire son petit contrat social avec son entre-soi...CONTRAT DÉCENTRALISÉ

Du politique à l'économique, la nature ayant horreur du vide

Finalement, la seule centralisation qui vaille la peine c'est celle qui permet une mutualisation des coûts fixes pour rendre un plus grand service au consommateur...les mega entrepôts d'AMAZON en sont un exemple éloquent....donc internet inaugure le passage d'une CENTRALISATION POLITIQUE à une CENTRALISATION ECONOMIQUE dont les tenants prennent le pouvoir avec une logique bien moins humaine que les gouvernements soucieux, au delà des chiffres, du bonheur des citoyens...bref, il est essentiel de se mobiliser pour inverser cette tendance et préserver un Etat fort et centralisé afin que notre contrat social soit toujours conclu par notre liberté en non sous la contrainte économique, la nature ayant horreur du vide 🙂

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Quels défis digitaux dans l’audiovisuel ? 

    ...

  • Raphaël Fétique (Converteo) : la data induit de nouveaux modèles

    Nous avons rencontré Raphaël Fétique, associé Co-fondateur de ...

  • Quora, le réseau social qui valorise et rémunère ses contributeurs

    ...