RH

Je suis Country Manager mais je me soigne

Credit Shutterstock Kues

Qui n’a jamais connu la lassitude des clés qui tintent dans les corbeilles des douanes à 6 heures du matin au terminal 2F, ou les 50 mails US à 7 heures -dont 15 taggés “Urgent”ou “Now”- ne peut comprendre ce post...

Exécuteur de KPI

L’époque du Country Manager = Directeur Général est révolue. Pour mes enfants je suis toujours un héro, j’ai des glaces magnum double choco et une table de ping pong au bureau. La réalité est plus triste : Je ne peux plus adapter mon équipe aux caractéristiques de mon marché, créer des postes, inventer des stratégies, demander des améliorations techniques, suggérer des adaptations aux contrats.

Vis ma vie et mes journées contrastées...Je rencontre des CEO, parfois des ministres et à 19h00 je me fais bâcher en call aux US par un ingénieur de 23 ans en short.

“What about you Pierre ?”

Éternel second des conference calls derrière l’hypercroissance digitale anglaise, je suis devenu un responsable commercial glorifié. Depuis quelque temps, je sens même un mépris poli dans le regard des mes boss aux US quand j’explique les subtilités du droit social français ou celles de la Loi Sapin V1 et bientôt V2.

Toujours dans le rouge quelle que soit la santé du business

J’ai connu l’hyperscaling et le ralentissement brutal. Je voyage mal, je dors mal, je passe mes week-end en siestes moites, la mélatonine est mon premier poste de dépense professionnel. Je suis convoqué toutes les trois semaines pour des réunions où je dois justifier les cases rouges de mon dashboard.

Marrant ça, même quand 70% sont vertes on me grille sur les rouges. Quel esprit tordu a inventé le dashboard perpétuellement fautif ?

Traducteur d’acronymes

L’ambiance a changé, la stratégie de la boite change tous les six mois, des KPIs aux dashboards en passant par les T&C commerciales, c’est désormais le CFO qui bat la mesure.

Chaque année, à chaque Sales Conference on nous impose de nouveaux acronymes de 4 lettres. Comme mes collègues Allemands, Anglais et Asiatiques je feins l’enthousiasme avant de me demander comment je vais traduire ces injonctions simplistes auprès d’une l’équipe déroutée par les réorganisation successives.

Execution !

Récemment on a agrandi ma région, mes prérogatives sont toujours aussi étroites. Exécution, Exécution, Exécution ânonne notre nouveau Chief Sales Officer (le 3ème en cinq ans) comme si la répétition faisait office de stratégie.

On m’a augmenté j’ai un peu plus de stock avec un vesting de 2 ans...On ne me demande toujours pas de penser mais le pire c’est que j’aime ça, je suis toujours aussi addict au rythme, à l'adrénaline ,au next big thing.

Et la question à plus de 150 KE c’est : ai-je envie de revenir dans une boîte française...

Plus d'articles RH

+ TOUS LES ARTICLES RH
  • CCO : le client au Comex ! L’avénement du Chief Customer Officer

    ...

  • Job out, créatifs culturels, ambitieux positifs et 7 pépites digitales

    le récit d’une ambitieuse positive sur Medium Le Bouton Like a t-il tué Internet... A déguster dans The Atlantic L’inst...

  • Les startups émergentes de la FemTech et 7 autres pépites digitales

    Panorama des 45 startups émergents de la FemTech par CB InsightsPeur des Robots. Loup Ventures a lancé le premier Robot Fear Index . E...