Contenus

28 chiffres qui ont fait Mars & Avril 2023 : expérience, influence, e/commerce, RSE, consommations médias, IA, metaverse…

Nous sommes au milieu du second semestre, les bilans de 2022 finissent de tomber, et les perspectives pour 2023 se confirment. 

L’inflation est toujours présente, mais semble assimilée et gérée pour la plupart des commerçants et des consommateurs. Pour beaucoup, il en sera ainsi jusqu'à la fin d’année. Les marques et les consommateurs se mettent au diapason en connaissance de cause. Mais les perspectives semblent meilleures que prévu lors du dernier hiver.

Entre expérience consommateur, influence, commerce et e-commerce, RSE, consommations médias, intelligence artificielle, web 3 & métaverse, on fait le point en 28 chiffres sur Mars & Avril 2023.


EXPÉRIENCE DE MARQUE

1. 72% des consommateurs se fient à la réputation d’une marque avant de s’engager.

2. Près de la moitié des consommateurs (46%) voyaient les citoyens lambdas comme la meilleure source d’influence qui soit, loin devant les experts (25,5%), les célébrités (18%) et les influenceurs stars (10%). 

3. 62% des marques admettent des incohérences dans leur communication numérique avec les clients.

4. Seuls 22 % des responsables service client affirment que leur entreprise a complètement unifié les données clients.

5. Alors que les français souhaitent à 59 % recevoir des offres personnalisées, 53% des actions marketing engagées par les professionnels reste centrée sur la marque et son actualité (53 %).

6. La tension autour de la collecte des données personnelles semble s’estomper avec 70 % des clients qui acceptent de communiquer leurs données.


COMMERCE & E-COMMERCE

7. Les investissements en matière d’optimisation de trafic s’équilibrent, avec 30 % pour les sites e-commerce et 28 % pour les magasins.

8. 71 % des commerçants français déclarent être plus ou autant optimistes que l’année passée, un chiffre en hausse de 6 points par rapport au Q1 2022.

9. 73 % des acheteurs de la génération Y prévoient de dépenser autant ou plus en ligne en 2023.

10. Les cartes de crédit représentent aujourd’hui 24,7 % de la valeur des transactions en Europe. Les Français sont en tête avec 34,9 % des parts de marché en 2021.

11. Au lendemain de la crise sanitaire et malgré les tensions inflationnistes, le point de vente physique reste le canal préféré des Français avec 75 % des parcours d’achat y étant finalisés. 

12. Inflation : 75% des e-commerçants n’anticipent pas un retour à la normale avant 2024.

13. Près de 3 Français sur 4 (74%) pensent que les prix de l'alimentation vont continuer à augmenter dans les 12 prochains mois.

14. Pour des raisons budgétaires, 7 Français sur 10 (69%) affirment avoir déjà renoncé à faire certaines de leurs courses alimentaires au cours des 12 derniers mois. Un renoncement particulièrement marqué chez les jeunes (83%, dont 42% concernant des produits essentiels).

15. 52 % des commerçants français déclarent qu’ils feront évoluer à la hausse leurs investissements RSE.


ECONOMIE ET ECOLOGIE : 

16. Les Français considèrent quasi-unanimement (92%) que la responsabilité sociétale doit être un sujet important pour les entreprises. Et ils portent un regard critique sur l’action des entreprises françaises dans ce domaine : leur engagement est insuffisant pour 7 salariés sur 10 (70%).

17. 24% pourraient quitter leur entreprise parce qu’elle ne s’implique pas assez en la matière.

18. Les e-commerçants français indiquent déployer diverses stratégies pour attirer des talents, à commencer par le renforcement de leurs engagements sociétaux (82 %) . leurs engagements pour la protection de l’environnement (78 %) et une meilleure communication interne et externe (73 %).

19. La décarbonation reste perçue par 48% des Français comme une réduction de la qualité de vie et moins d’1 Français se dit motivé pour s’y tenir au quotidien (36%).


CONSOMMATION MÉDIAS :

20. 87% des Français favorables à l’extinction automatique des affichages extérieurs la nuit.

21. Les chaînes historiques restent fortement consommées par les Français sur la TV connectée (CTV), entre le linéaire (46 %) et la catch-up TV (28 %).

22. La consommation des services de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) est très élevée en Europe. Plus d’1 Français sur 2 (51 %) citent la SVOD comme leur premier choix de contenus sur la CTV après les chaînes historiques (linéaire + catch-up). Mais cette tendance semble toucher un plafond de verre.

23. Les Français ont en moyenne 2,1 abonnements VOD (vidéo à la demande) et 9 % en ont 4 ou plus.

24. 43% des streamers qui regardent du contenu payant financé par la publicité déclarent en regarder plus qu'il y a un an, tandis que 10 % seulement en regardent moins.

25. La France est l’un des pays européens avec le nombre d’abonnements digitaux le plus faible, notamment chez les 25 - 45 ans qui ne possèdent que 5,5 abonnements (contre 7,6 en moyenne en Espagne, Allemagne et au Royaume-Uni). Cette tendance se vérifie sur toutes les catégories (VOD, Stockage Cloud, Musique, Jeux Vidéo) sauf sur la presse, où la France se hisse à la seconde place du podium, juste derrière l’Espagne.


IA, WEB 3 & METAVERSE

26. 42% des 16-25 ans déclarent avoir envie d’utiliser le Metaverse.

27. L’IA bénéficie d’une popularité certaine puisque 3 Français sur 4 lui accordent au moins un avantage : par exemple, elle offre un meilleur accès à l’information (54%), améliore la sécurité (53%) ou encore le quotidien (52%).

28. 83% des français ont peur des dérives. Ils citent le piratage (73%), la manipulation de l’information (71%), l’atteinte à la vie privée (68%) ou encore la dépendance à l’IA (68%).





Photo de Jeremy Lapak sur Unsplash

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Bigflo, Oli, NEB et l’IA

    Tribune de Mathieu Vicard, directeur général de l’agence ...

  • Commerce, publicité, IA, influence, consommation, média, RH… 30 chiffres qu’il fallait retenir de ce début d’année

    Les mois de Janvier et Février sont toujours très intéressants pour une lecture globale des marchés qui nous entourent. Tel l’hiver qui s...

  • Michaël Nathan (SIG) – Savoir parler à tous : la communication publique à l’heure de l’expérience utilisateur

    Placée sous l’autorité directe du premier ministre, le Service d’information du Gouvernement (SIG) informe notamment le grand public des a...