Contenus

Engagement : du mieux vers le meilleur – 28 chiffres clés à retenir (Janv. Fév. 2022)

L’avenir est incertain mais ce début d’année démontre une volonté du mieux.

Du mieux car la reprise se confirme, la tendance est au rebond et à la stabilisation dans beaucoup de secteurs (de la pub, du e-commerce…). Du mieux pour la confiance, où les marques sont attendues au tournant de l'engagement. Du mieux aussi pour les consommateurs, vers plus de local, d'économie circulaire, et surtout d'authenticité. C'était d'ailleurs un des fils conducteurs de notre dernière conférence.

Nous vous proposons un bilan des deux premiers mois de l’année avec une sélection de 28 chiffres clés sur Janvier et Février 2022 :


Publicité tout d'abord !

2021 voit une croissance de +24% pour la pub digitale qui atteint 7,7 Mds euros en 2021 selon l'Observatoire de l'e-pub du SRI.

Le Search et le social sont les deux formats leaders : le search pèse 24% et le social 26%. Le display, même s’il a connu une forte progression en valeur, plafonne à 20%. 

En croissance de 20% par rapport à 2021, la publicité programmatique retrouve sa dynamique pré-Covid. D'ailleurs, 94% des utilisateurs préfèrent l’expérience publicitaire sur CTV par rapport à la TV linéaire selon IAS.

Qui dit publicité, dit data : Seulement 11,5 % des français disent se sentir maîtres de leurs données personnelles.


Les intentions de dépenses retrouvent leur niveau d’avant pandémie :

41% (+7 points) des Européens qui déclarent vouloir augmenter leurs dépenses dans les 12 prochains mois ; ils envisagent de dépenser plus avant tout en voyages et en loisirs (57%).

Au 1er jour des soldes : Criteo observait une augmentation des ventes (physique et en ligne) de 12 % par rapport à 2020 et une très légère baisse de -1% par rapport à 2021. 61% des Français indiquent, d'ailleurs, que les soldes sont toujours aussi importantes pour eux. Les soldes sont souvent l'occasion d'accéder à des produits de luxe : presque 1 Français sur 2 a acheté un produit de luxe en 2021

Sur mobile : les consommateurs ont dépensé 170 milliards de dollars sur les apps en 2021, soit une augmentation de 19 % par rapport à 2020.

De manière plus générale sur le e-commerce, le mobile se renforce toujours plus, même si le desktop reste le device performant par excellence : les taux de conversion sont près de quatre fois plus importants sur desktop (à 5,20% en hausse de 0,49 point en 2021) que sur mobile.

On note toutefois que année 2021 a été marquée par une baisse de 11% de transactions en ligne, par rapport à 2020 selon Webloyalty.

Côté grande conso : Lidl atteint 60% de pénétration, Leclerc consolide sa position de leader et grimpe à 22% de PDM3, Les Mousquetaires ont franchi le seuil des 16% de PDM. 


Des dépenses qui s'orientent, toujours plus, vers une consommation responsable :

Les impacts sont de plus en plus radicaux pour les entreprises : 2 consommateurs sur 3 disent avoir arrêter d’acheter un produit à cause de son impact négatif sur l’environnement. 

La crise a influencé évidemment ces nouvelles tendances, 67% des Français considèrent qu'elle les a influencé dans leurs comportements d’achat en les incitant à regarder, notamment, davantage le pays de fabrication des produits.

Les marques se doivent d'être au rendez-vous : 83% des consommateurs attendent des engagements concrets de la part des marques.


De l'engagement à l'expérience, il n'y a qu'un pas :

Une fois engagés, les consommateurs attendent aussi beaucoup de l'expérience que proposent les marques. 88 % des chefs d’entreprise français estiment que les consommateurs exigeront toujours plus d’expériences numériques en 2022 et au-delà. 

Un bon exemple d'expérience et d'engagement : la collection collaborative de ba&sh. La marque de prêt-à-porter a placé sa communauté au cœur même de son processus de création grâce à un système de vote pour imaginer la prochaine collection capsule de la marque : 140 000 votes ont été enregistrés.

L'expérience passera aussi par les nouvelles technologies, notamment la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Entre 2020 et 2021, le marché des casques de réalité virtuelle (VR) et augmentée (AR) a déjà bondi de +348,4% avec 9,7 millions de casques vendus en 2021. Selon IDC, 32,8 millions d’unités devraient être vendus d’ici 2025, avec un taux de croissance annuel de 45,9%.


L'influence, elle aussi, au service de l'engagement :

Nous passons en moyenne 2h27m par jour sur les réseaux sociaux.

Facebook confirme sa baisse de notoriété chez les plus jeunes générations. En France, seulement 40% des moins de 35 ans vont sur Facebook. Le top 3 des réseaux préférés des jeunes est d'ailleurs le suivant : Instagram (84%), Snapchat (76%), TikTok (52%).

Instagram reste donc pour le moment le réseau social de prédilection. D’ici à 2025, le marché mondial de l’influence sur Instagram devrait atteindra 22,2 milliards de dollars. Il est évidemment représenté par les macro-influenceurs que le tout à chacun connait, dans sa sphère, mais l'engagement réel se fait en réalité bien plus au niveau des micro-influenceurs. En 2021, selon Meltwater, 91% de tous les engagements de posts sponsorisés concernaient du contenu créé par les micro-influenceurs. Un chiffre considérable !

Pour engager sur les réseaux, il y'a plusieurs clés. Selon une récente étude de l'AACC, 44% des Français se disent prêts à re-partager du contenu qu’ils jugent utile au quotidien pour eux ou leurs proches. 37% le feront s’ils jugent qu’il fait réfléchir et 23% s’il est divertissant.


La place des médias sur les réseaux est aujourd'hui quasiment obligatoire :

Les informations dîtes "utiles" ou "qui font réfléchir font écho notamment aux médias. Pour les 13-25 ans, les réseaux sociaux sont la première source d’information (36,5%) et la presse web intéresse 18,5% des interrogés.

Brut. est le premier média digital d’impact en Europe avec 70 millions d’utilisateurs et représente 39% du marché des médias sur les réseaux sociaux en France et touche 100% du public des 18-34 ans. 

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • La confiance au cœur des évolutions marketing et de consommation : 29 chiffres à retenir (Mars/Avril)

    L'humeur du moment est la confiance dans tous les secteurs que nous traitons dans nos colonnes. En interne par exemple, avec des salariés qui s...

  • Marques de luxe et métavers : rejoindre un environnement existant ou créer son propre espace virtuel ?

    Par Vincent Burgevin, fondateur et CEO de SkyBoy ...

  • Vers de nouvelles relations sociales et sociétales (Fjord Trends 2022)

    Par Sohel Aziz, directeur exécutif France & Benelux d’Accenture Interactive  Stéphanie Lafontaine, directrice exécu...