Mobile

Etude : La montée en puissance des Apps de Santé

Alors que les Apps de Santé étaient clairement en retard en 2013 avec 49% de croissance contre 115% pour l'ensemble du marché, elles montent progressivement en puissance en 2014 avec une croissance de 62% sur les 6 premiers mois de l’année contre 33% pour la moyenne des Apps. Elles constituent la troisième catégorie d’usage après les jeux et les réseaux sociaux.

Qui sont les Fitness Fanatics ?

Après analyse de 6800 Apps de Santé et de bien être, Flurry a constaté que le public utilisant ces applications était majoritairement féminin (62% d’usage contre 48% pour les hommes), une sur-indexation féminine de 42% par rapport à la moyenne des Apps.

On retrouve également une surindexation sur les classes d’âges 35-54 et 25-34 ans, et un déficit sur le segment 18-24 ans.

En termes de centres d’intérêts connexes, les Fitness Fanatics surindexent les segments Education, Running et Sports. Ils sont par contre sous représentés sur les jeux, les réseaux sociaux et les fans de photos et vidéos.

Ce sont souvent, précise Flurry, des mères de 25 à 54 ans préocuppées par le bien être.

C’est enfin la population la plus encline à acheter des objets connectés. Stéphanie Tilenius de Kleiner Perkins a ainsi prédit que d’ici 2017, 30% des américains seraient équipés de terminaux de tracking (Fitness, Santé et bien être).

Un marché estimé à 20,7 milliards de dollars sur lequel Apple avec Healthkit et Google qui s’apprête à lancer Google Fit entendent bien jouer un rôle de premier plan.

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Benoit Grouchko (DataBerries) «  Le mobile est un pont entre le On et le Offline »

    ...

  • Le nouveau jeu mondial de la Global Tech et 7 autres pépites digitales

    La HR Tech vit sa troisième phase d’innovation. Decryptage dans Techcrunch Une rétro-réflexion sur nous même...La nouvelle générat...

  • Kevin Kelly (Wired) “Pour une bonne réponse demandez à une machine, pour une bonne question demandez à un humain”

    Viuz : Vous dites que l’intelligence rendra les objets plus partageables ? Les objets dotés de capteurs et qui communiquent, interagiss...