Mobile

«Selfies», décryptage d’un phénomène

© berc - Fotolia.com

Les «Selfies», les photos personnelles prises en mode subjectif ont envahi depuis quelques années les réseaux sociaux. Le terme est même rentrée dans le Dictionnaire Oxford de la langue Anglaise.

HTC One s’est penché sur ce phénomène avec une étude menée en Angletterre en collobaration avec l’institut d’étude Opinium auprès de 2000 adultes britanniques.

Selon cette étude il apparait que 51% des personnes interrogées ont déjà pris un « Selfie » dont 75% sur le segment des 18-34 ans, le phénomène touche également les populations plus agées ainsi 26% des plus de 65 ans ont admis avoir pris un « Selfie ».

Phénomène plus intéressant 14% des adeptes de Selfies admettent avoir retouchés leurs photos digitalement dont 39% le teint de peau, 24% la couleur ou l’éclat des yeux, 13% la taille des yeux, 11% leur figure et 11% leurs lèvres.

25% admettent également avoir pris des « Selfies » sexy dont 41% chez les 18-24 ans.

Les moyens de partages préférés restent Facebook à 48%, le SMS à 13%, What’s App à 11% et Twitter à 9%. Instagram fait part égale avec la messagerie instantannée à 8%.

Pourquoi prendre un Selfie ? 35% déclarent vouloir capturer un moment heureux, drôle (34%). Plus intéressant pour les marques également, 15% d’entre eux souhaitent immortaliser de beaux vétéments et 14% une belle coiffure .

A noter que 13% déclarent prendre des Selfies car ils se sentent confiants.

A quels moments capture –t-on un Selfie ? En vacances 19%, dans le salon 19%, en soirée 17%, dans sa chambre 16%, lors d’un événement (concert ou rencontre sportive) 10%.

L’étude souligne que sur le segment 18-24 ans les lieux préféré de capture de Selfies sont la chambre 36% et les soirées à 27%.

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Etude : Ventes de Smart Speakers : Amazon à 43,6% devance Google, Alibaba et Apple au premier trimestre  2018

    Apple aurait de son côté vendu 600.000 Apple home pods.A noter l’arrivée de Xiaomi dans le classement avec 200.000 enceintes écoul...

  • Quentin Delaoutre (Dialog Studio) : Assistants vocaux, “Le killer skill ou la killer app doivent apporter une valeur immédiate à l’utilisateur”

    Dialog Studio qui a accepté de décrypter pour Viuz les nuances, les spécificités et les nouvelles dimensions des skills Google et Alexa. Vi...

  • Les Stories écrasent le Feed

    Le format de l'ère Messenging first Les feeds, héritières du desktop -Facebook a introduit le premier format du fil d’actualité en 2006-...