Contenus

Mobilité, click&collect, pouvoir d’achat, publicité …. 22 chiffres à retenir du mois de décembre !

Des habitudes qui s’ancrent dans la durée à l’image du télétravail, des cyberachats ou des moyens de transport, les événements clés du commerce de cette fin d’année avec le Black Friday et Noël, des attentes consommateurs qui deviennent de plus en plus fortes...

On a sélectionné pour vous ce qu’il fallait retenir du mois de décembre pour bien démarrer l’année 2021 !


SOCIETAL : 

1. Suite au deuxième déconfinement, le télétravail deviendra une pratique durable pour plus de 60% des salariés. 44,7% des salariés des grandes agglomérations vont télétravailler plus d’un jour par semaine.

2. 75% des Français estiment en effet que l'année écoulée leur a rappelé ce qui est important dans la vie et 68 % affirment être plus attentionnés ce Noël.

3. Alors que 85% des Français déclarent être sensibles aux questions environnementales, environ 40% des sondés qui ont changé de mode de transport pendant la crise, disent utiliser désormais la voiture pour leur trajet domicile-travail. Ce paradoxe peut s’expliquer par le manque de solutions alternatives mises en place par les entreprises.


COMMERCE : 

4. Retour à la normale : 39% pensent conserver leurs habitudes d’avant la pandémie, en boutique comme sur le net, 28% planifient de faire la plupart de leurs achats en ligne et 24% disent être impatients de fréquenter à nouveau les points de vente physiques.

5. Plus d’un Français sur deux (64%) a intentionnellement fait ses achats de Noël dans sa ville. 58 % ont fait des achats locaux afin de contribuer à la reprise de l’activité locale, 45 % ont acheté des cartes-cadeaux chez de petits commerçants locaux, et 53 % vont faire leurs courses alimentaires de Noël dans un magasin local. 

6. 36% des Français ont utilisé les services de click & collect auprès des commerces fermés qu’ils fréquentent habituellement.

7. Black Friday : Du 27 novembre (date mondiale hors France) au 4 décembre (date Française) Criteo a observé une croissance de 32 % des transactions en France par rapport à la même période l’an passé.

8. Un quart des cyberacheteurs ont l’intention de moins dépenser pour leurs courses de Noël sur la toile en 2020. Principales raisons évoquées : baisse du pouvoir d’achat, inquiétude sur la situation financière à venir, incertitude de la visite des proches pour les fêtes de fin d’année.

9. 37% des cyberacheteurs offriront des produits issus de l’économie circulaire à Noël, les 15-24 ans représentant près de la moitié d’entre eux.

10. 6 français sur 10 vont sur les sites de petites annonces, ce qui génère plus de 100 millions de transactions par an. 28,6% y ont souvent recours et 35,9% occasionnellement, afin d'accéder à des produits moins chers. 42% avouent également en avoir marre de payer le prix fort pour des produits neufs, quand ils sont disponibles en occasion.


EXPÉRIENCE

11. Le paiement à table par mobile est le service le plus souhaité par les Français à l’avenir, 37% seraient prêts à l’utiliser de manière régulière en 2021.

12. 28% des sondés confessent que de mauvais avis en ligne peuvent ébranler leur confiance en une marque, soit davantage que les avis de leurs proches, le comportement des dirigeants, le manque de clarté sur la protection des données personnelles (respectivement 16%) ou même une expérience cliente défaillante (14%).

13. Pour 38% des répondants, les ruptures de stock constituent la première cause de mauvaise expérience d'achat. 56% affirment ne pas vouloir attendre qu'un article soit à nouveau disponible avant d'essayer une autre marque.

14. Pour 26% des consommateurs, la qualité des produits et services est la principale raison d’être fidèle à une marque et pour 25%, ce sont les prix et tarifs pratiqués.

15. Seulement 37 % des services commerciaux des organisations utilisent la datavisualisation, alors qu'elle les aiderait tout particulièrement à identifier les actions à mener pour accroître leur efficacité.


PUBLICITE : 

16. Pour l’ensemble de l’année 2020, GroupM prévoit une baisse de 15,5 %, des investissements publicitaires, ce qui correspond à une perte de plus de 2 milliards d'euros de revenus publicitaires pour les médias par rapport à 2019.

17. 2021 : la reprise économique (PIB +6 %), l'assouplissement des restrictions à la circulation et à la consommation, et une programmation normale des événements marketing contribueront à une reprise « en V » des investissements publicitaires : +9,5 %

18. La croissance des revenus publicitaires de l’audio sera de 8,9 % en 2021.

19. La publicité numérique atteint près de 6,8 milliards d'euros, soit - pour la première fois - plus de la moitié des recettes publicitaires (55,2 %).

20. Les annonceurs ont dépensé 35 milliards de dollars dans le eRetail Media en 2019, et ils dépenseront 51 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 46% par rapport à l'année précédente.

21. Croissance de la publicité « search », grâce aux recherches shopping (+3,6 %), des sites de vidéo numérique (+13,7 %) , des médias sociaux (+18,6 %).


SOCIAL MEDIA : 

22. Instagram reste le réseau social préféré des créateurs (93%), suivi de Facebook (31%), du Blog (25%) et de Youtube (17%), qui se positionne cette année devant Twitter (14%).

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Stéphanie Lafontaine (Accenture Interactive) : l’expérience ou comment apporter du sens aux consommateurs

    Accenture Interactive vient de publier ...

  • Marketing Remix, c’est demain !

    ...

  • Quête de sens, reprise économique, conso médias, expérience e/commerce : décryptage de cette folle rentrée en 35 chiffres clés (Sept-Oct 2021)

    Wouah… la rentrée depuis Septembre est intense ! L’odeur du sable chaud et des glaces italiennes déjà bien loin… Fini les moments de tr...