E-Commerce

E-commerce : les innovations dans la livraison, jusqu’au frigo

Commerce et e-commerce se livrent une compétition acharnée où la livraison joue un rôle clé. Innover dans la logistique et particulièrement le dernier kilomètre est désormais une question de survie pour les enseignes. Le point sur les innovations dans le domaine de la livraison, à l’international et en France, et au-delà du dernier kilomètre jusque dans votre frigo.

Walmart InHome service de livraison
Walmart InHome, service de livraison

Quand les robots se chargent de la livraison

Nous vous en parlions dans notre précédent article sur la rivalité Walmart-Amazon, les deux acteurs testent depuis quelques années les livraisons par véhicules électriques autonomes et même par drone. Walmart a ainsi déjà collaboré avec les startups UdelV, Gatik AI, Waymo, et Ford. Puis cette année avec la startup Nuro (source Techcrunch) et Cruise qui opère depuis l’Arizona la seule flotte de véhicules électriques au monde alimentés en énergie 100% renouvelable.

Fin août 2020, Amazon Prime Air se voyait octroyé par l’Aviation civile américaine sa licence de transporteur aérien par drone. Un sésame déjà détenu par UPS et Google (Alphabet). Son prototype de drone de livraison, dévoilé en juin 2019, était théoriquement capable de livrer des colis de 2 kg à 3 kg maximum, dans un rayon de 25 km, en moins de 30 minutes (Source Les Echos). Mais le 19 novembre dernier, le Financial Times rapportait qu’Amazon licenciait du personnel de ses unités de R&D et de fabrication du programme Prime Air. La livraison par drones d’Amazon serait en fait encore loin de décoller (source ZDnet.fr).

A noter que début 2020, des marques expérimentaient elles aussi la livraison par drone. Ainsi Just Eat testait à Dublin la livraison de repas par drones, en partenariat notamment avec Ben & Jerry’s (Unilever) et opéré par la société de livraison via drones Manna.

Quand la chaîne logistique se rapproche des clients

L’autre approche pour fluidifier la chaîne logistique consiste à rapprocher les marchandises du client et surtout s’insérer dans ses déplacements. A condition bien sûr, dans le contexte actuel, que les clients puissent se déplacer.

On connait déjà le concept de Amazon Locker, des consignes automatiques sous forme de casiers accessibles en libre-service, souvent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les enseignes « traditionnelles » jouent d’ailleurs le jeu de la complémentarité en accueillant certains casiers dans leurs magasins afin d’offrir plus de services à leurs clients. Ainsi Monoprix compte environ 135 bornes Amazon Locker dans ses magasins. Le temps du confinement, l’enseigne accueille aussi des petits commerçants, de quoi calmer la colère des certains agacés par la présence du géant Amazon à quelques mètres de leurs magasins (comme le relève Le Journal du Centre, avec la polémique soulevée par l’installation d’une borne Amazon à Nevers).

Dans le frais, ce même principe de massification des flux de livraison est appliqué par le français Promus avec ses PromusBox. Ces mini-entrepôts réfrigéré, pilotés à distance, sont placés près des exploitations agricoles. Ils permettent de stocker les produits alimentaires avant de livrer les centres-villes en une seule fois. (Nous vous en parlions dans notre article « E-commerce agricole : apps et sites amènent les champs au panier »).

Quand les clients livrent ou récupèrent les colis de leurs voisins

La « gig economy » n’en finit plus de réinventer les services de proximité. Après les chauffeurs Uber payés à la livraison, ce sont désormais vos voisins qui peut être réceptionneront vos colis. C’est en tout cas ce que propose la startup Welco, qui réinvente le point relai chez les particuliers, avec son réseau de 5000 « Welkers » (source Les Echos).

De nombreuses startups se positionnent également sur le créneau de la livraison entre particuliers. On citera Colis Voiturage, qui affiche plus de 250 000 membres et plus de 2 000 colis livrés. Et Cocolis, qui depuis la pandémie permet aussi à ses membres de proposer des livraisons bénévoles pour faire jouer la solidarité.

Quand les produits arrivent directement dans votre frigo

Enfin, certains acteurs vont encore plus loin, en proposant la livraison directement dans le garage ou le frigo des clients. Ainsi aux Etats-Unis Walmart propose « InHome Delivery », un service qui nécessite l’installation de serrures intelligentes pour permettre aux livreurs d’accéder au domicile, et des partenariats avec des fabricants de systèmes d’ouvertures pour portes de garages. Amazon se contente lui de la livraison dans le garage avec son service « Amazon Key for Garage » qu’il considère moins intrusif pour ses clients (source LSA)

Séverine Godet

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Valentine Courcoux Perrin (Phenix) : nous avons sauvé à ce jour 125 millions de repas

    Valentine Courcoux Perrin Head Of Marketing & Communications chez ...

  • Le live shopping en Chine : un marché de 154 milliards de dollars

    Né en Chine, le live shopping ou vente en direct sur Internet, est désormais en train de conquérir la planète. Avec l’explosion de la tend...

  • Omnicanal, la conférence : moments clés et compte-rendu

    Le 13 Avril dernier se tenait notre conférence ...