RH

RH : les plateformes pour travailler avec les freelances et les soutenir

Faire appel à des freelances est depuis longtemps un moyen bien rôdé pour disposer de ressources au pied levé et de compétences pas toujours disponibles à l’année dans l’entreprise. Nous avions prévu avant la crise sanitaire du Covid-19 de faire un point sur les principales plateformes employées par les plus de 930 000 freelances français et 9 433 000 en Europe (Source Eurostat). Ce panorama prend aujourd’hui une autre dimension, à travers les plateformes qui non seulement facilitent la recherche de freelances mais leur offrent aussi des services, comme des assurances professionnelles, la protection des paiements, et désormais des services d’entraide en temps de crise.

Parmi les plateformes les plus utilisées dans le monde : Fiverr, Upwork, Malt et Freelancer. Voici les caractéristiques de ces différentes plateformes et un point sur leurs initiatives pour soutenir les freelances face à la crise du coronavirus, avec un éclairage particulier sur l’initiative #readytohelp lancée par Malt et à laquelle plus de 600 freelances ont déjà répondu en moins d’une semaine.

Fiverr

Fiverr est une place de marché en ligne pour les travailleurs indépendants, créée en 2010, basée à Tel-Aviv-Jaffa en Israël. L’année 2019 et le début 2020 ont été chargés pour Fiverr avec son IPO, le lancement de nouveaux services comme Logo Maker (Génération automatique de variations de logo par des algorithmes d’IA) et une expansion internationale avec deux premiers sites localisés en allemand et espagnol.

Fiverr revendique 2.4 million d’acheteurs connectés sur sa plateforme (croissance annuelle de 17%) et a réalisé un chiffre d’affaires de 107.1 millions de dollars en 2019, en croissance de 42% sur l’année 2018. L’entreprise mise pour sa croissance sur l’expansion internationale et sur le développement de sa clientèle d’entreprises au-delà de sa base actuelle de petites entreprises. La majorité des clients de Fiverr sont en effet des entrepreneurs ou des petites entreprises de moins de 15 employés (source Fiverr, Résultats annuels 2019).

Fiverr donne accès à des professionnels du numérique dans 300 catégories et pour 8 marchés sur 160 pays. Les catégories mises en avant sur le site Fiverr : Graphics & Design, Digital Marketing, Writing & Translation, Video & Animation, Music & Audio, Programming & Tech, Business, Lifestyle.

Initiative Covid-19 : Fiverr offre sur son site un service d’autoévaluation des symptômes de la Covid-19, opéré par la société Ro. En tant qu’entreprise « née dans le cloud », avec 99.9% de ses services dans le nuage informatique, Fiverr partage aussi quelques conseils d’organisation IT et de télétravail.

Upwork

Upwork est une plateforme de recrutement de travailleurs indépendants sur internet, fondé en 1999 en Californie et disponible uniquement en anglais. L’entreprise met en relation des freelancers et des clients dans 180 pays. Les Etats-Unis représentent plus de 50 % de son activité.

Upwork a réalisé un chiffre d’affaires 2019 de 300.6 millions de dollars, en croissance annuelle de 19%. Parmi les plus de 8000 compétences présentes sur Upwork : software development, creative & design, finance & accounting, consulting, operations et customer support.

Upwork a dévoilé en octobre 2019 la 6ème édition de son étude annuelle sur le freelancing aux Etats-Unis, avec parmi les enseignements ce chiffre choc : les revenus générés par le freelancing dépassent en fait les revenus de grandes industries comme la construction ou les transports, avec 1000 milliards de dollars (près de 5% du PIB américain).

Initiative Covid-19 : Upwork partage également ses conseils pour mettre en place une stratégie de « remote work ». Les nombreux évènements organisés pour la communauté Upwork sont désormais réalisés par webinaires.

Malt

Malt a été créé en 2013 (anciennement sous le nom Hopwork) et revendique plus de 170 000
freelances sur sa plateforme pour plus de 100 000 clients entreprise, dont 80% du CAC 40 comme TF1, Groupe Crédit Agricole, Malakoff Médéric Humanis (source MALT). L’entreprise a réalisé une quatrième levée de fonds en février 2019 auprès d’Idinvest et ses deux financeurs historiques Serena et Isai. Malt est présent en Espagne depuis 2017 et a lancé Malt Allemagne en Mars 2019. L’entreprise fait partie des pépites françaises, reconnue comme 15ème du classement LinkedIn des Top startup 2019.

Malt propose de simplifier la mise en relation entre freelances et entreprises, à travers Malt Insights, une solution de gestion globale pour piloter l’activité freelance avec une vue centralisée, des contrats standardisés, un système de paiement sécurisé et même une assurance professionnelle avec Axa.

Les métiers listés sur MALT : Consultants en communication et rédaction, Consultants en stratégie et business, Consultants et coach en gestion de projet, Consultants marketing, Experts Data, Experts IT & Développeurs, Experts Jeux vidéo, Experts Son & Image, Graphistes & Designers. Parmi les métiers actuellement les plus recherchés sur Malt : les métiers du développement, de l’UX et de la data science.

Initiative Covid-19 : Malt propose aux freelances des conseils pour faire face au ralentissement économique avec un mini-site d’informations, mis à jour régulièrement. La plateforme ouvre également son programme de formation peer to peer « Malt Academy » à l’ensemble de sa communauté pour lutter contre l’isolement et inciter les professionnels à continuer de se former. Enfin, Malt a lancé l’initiative et le hashtag #ReadyToHelp, à laquelle plus de 600 freelances ont répondu en moins d’une semaine en se rendant disponibles bénévolement pour aider les organismes du secteur de la santé.

Freelancer

Freelancer a été créé en 2009 en Australie et revendique aujourd’hui sur sa plateforme plus de 42 millions d’employeurs et de freelances dans plus de 247 pays ou régions. L’entreprise est le résultat de nombreuses acquisitions de places de marché réalisées sur les marchés mondiaux, avec GetAFreelancer.com et EUFreelance.com (Suède), LimeExchange (USA), Scriptlance.com (Canada, un des pionniers du freelancing dès 2001), Freelancer.de Booking Center (Allemagne), Freelancer.co.uk (Royaume-Uni), Webmaster-talk.com (USA), Rent-A-Coder et vWorker (USA).

D’après les analyses de Freelancer (étude complète ici), les 10 métiers du freelancing ayant connu la plus forte croissance en 2019 sont :

  • 1 : Les métiers du BPO, Business Process Outsourcing ou externalisation des processus d’affaires, avec une croissance impressionnante de +374.5% sur l’année ;
  • 2 : Le General Office ou administration d’entreprise qui regroupe une grande variété de métiers en lien également avec le BPO ;
  • 3 : les métiers liés aux Call Centers ;
  • 4 : Des experts de Vue.js, un framework JavaScript open-source ;
  • 5 : Des experts d’Excel VBA, + 129.42% sur Q4 2019, en lien avec le besoin de créer des frameworks d’analyse de données ;
  • 6 : Les métiers du Video Upload, capables non seulement de mettre en ligne une vidéo mais aussi de la réaliser ;
  • 7 : Le domaine de la “Fiction” liés à la croissance de l’industrie du divertissement ;
  • 8 : Les experts Outlook ;
  • 9 : Les métiers du Service ;
  • 10 : Le Copy Editing ou production de contenus écrits.

Initiative Covid-19 : Freelancer a dévoilé le 13 mars une étude exceptionnelle menée auprès de sa communauté dans le contexte du coronavirus, avec plus de 19 532 réponses reçues en moins de 36 heures (24.9% dans le secteur IT). 21.1% des répondants déclaraient que leur revenu avait été affecté négativement par le coronavirus. L’impact sur les revenus des répondants sur les 3 mois à venir est en moyenne de -30.9%. Enfin, 61.5% des répondants du monde entier déclarent prévoir à l’avenir de faire plus appel aux freelances qu’à du recrutement de personnel à temps-plein.

Séverine Godet

Plus d'articles RH

+ TOUS LES ARTICLES RH
  • 4 startups qui s’épanouissent dans le travail collaboratif à distance

    Pas si facile de travailler à distance, même équipé des plateformes de travail collaboratif les plus avancées. Comment éviter la crise de ...

  • Métiers du futur : l’outplacement 3.0 comme levier de retour à l’emploi.

    ...

  • Quand l’illectronisme touche les dirigeants d’entreprises

    Par Mathieu Flaig, Directeur Général de ...