Contenus

Denis Ravera (Arcane) : SDO, la data orchestrée nouveau moteur de la croissance

Il y a trois ans on ne posait pas ces questions :

1 - Je voudrais intégrer mes données de stock dans mes campagnes marketing pour éviter la déperdition et optimiser la supply chain. Comment faire ?

2- Je voudrais optimiser mes ventes E-commerce en fonction de la marge produit car c’est le KPI n°1 de mon CFO. Comment faire ?

3 - Je voudrais optimiser le déploiement terrain de mes techniciens support opérant dans diverses zones géographiques pour augmenter la satisfaction client. Comment faire ?

4- Je voudrais optimiser mes investissements publicitaires cross-leviers sur mes meilleurs clients en fonction des datas de ma carte de fidélisation. Comment faire ?

On ne posait pas ces questions, PARCE QU’ON NE PENSAIT PAS QU’ON POUVAIT LES POSER.

Avec le SDO (Smart Data Orchestration) les réponses à ces questions sont non seulement possibles, elles sont aussi actionnables et scalables.

SDO : l’intelligence des flux

Qu’est-ce que le SDO ? C’est une expertise hybride, technique et marketing issue des métiers avancés de la data. Elle combine l’architecture logicielle et cloud, la connaissance des API, des suites des grands outils publicitaires et CRM ainsi que la maîtrise de l’activation media.

En rendant vos données véritablement actionnables autour de cas business concrets et ultra-précis dans leur résultats attendus, l’orchestration intelligente de la data permet de s’ajuster à vos KPIs les plus sophistiqués.

Mais si l’orchestration de la data est rare et recherchée aujourd’hui c’est qu’elle requiert une maîtrise et une expertise des données produit combinant 4 éléments clés :

  • La maîtrise des API des outils de collecte et d’analyse de data
  • La maîtrise de l'architecture des différents outils
  • La maîtrise de l'architecture des données (normalisation, indexation, activation)
  • La maîtrise du flux des données dans le cloud

L’expert SDO : un hybride marketing et technique 

L’orchestration intelligente de la data est le fruit d’une nouvelle génération d’experts : des talents hybrides marketing et technologiques capables de naviguer parmi les différentes briques de software, les API des outils publicitaires Google, Amazon ou Facebook et  aussi de concevoir une architecture optimale et fluide de données et d’outils dans le cloud.

Cette double casquette, rare chez une seule personne, permet à l’expert SDO d’adresser des problématiques business ultra fines et, pour la première fois, coller aux KPIs.

Le SDO c’est le langage du dirigeant

Pratiquée depuis deux ans par une poignée de marques et d’E-commerçants sophistiqués, l’orchestration de la donnée est vite devenue un avantage concurrentiel et un marqueur business. Et aujourd’hui si, chez certains de nos clients, les DG et les CFO s’emparent des tableaux de bords SDO du marketing c’est que l’avantage des flux intelligents devient visible dans le compte de résultat.

De fait, le rayonnement et l’impact business de l’orchestration de la data est beaucoup plus large dans l’entreprise car, pour la première fois, les données ont enfin une clé de lecture et des scénarios business d’activation vérifiables, répétables et optimisables. 

Le SDO c’est la traduction de la Data en KPIs. En fluidifiant les données et en épousant les KPIs, il transforme les flux en leviers qui parlent aux Comex. 

C’est un changement d’échelle et d’opportunités : ce n’est plus aux KPIs de s’adapter à la Data mais à la Data de s’adapter aux KPIs.

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Pierre-Emmanuel, adieu chic type

    J’apprends à l’instant le décès de Pierre-Emmanuel. Je suis sous le choc. Je relaie l’info :Pionnier du digital et professionnel ...

  • Yan Claeyssen (Sparkling Partners) : le startup studio, un modèle malin, pragmatique, créatif et énergisant

    Nous avons rencontré Yan Claeyssen, qui a quitté Publicis il y a quelques mois pour Sparkling Partners, la très active startup studio lil...

  • Publicité, streaming, engagement, expérience, IA, retail, télétravail… 27 chiffres à méditer cet été !

    La complémentarité du magasin physique avec le digital, des vidéonautes prêt à payer mais pas pour tout le monde, des consommateurs toujour...