Pub

L’AI marketing : nouveau principe de l’automatisation intelligente

Credit Shutterstock Jakub Krechowicz

Selon une étude de Juniper Research les retailers dépenseront 7,3 Milliards de dollars en intelligence artificielle à l’Horizon 2022.  54% des dépenses seront dédiées aux analytics de service clients et 30% aux solutions de Marketing automatisé.

Forrester constate de son côté que 46 % des départements marketing et commerciaux mènent des investissements en intelligence artificielle, bien plus que les autres départements de l’entreprise. 

L’AI Marketing constitue donc l’un des champs les plus prometteurs pour les marques encore faut-il que l’automatisation et la détection d’insights soit véritablement intelligents.

La principale promesse de l’AI Marketing des parcours d’achats vraiment individualisés et sans friction , comme le dit Brian Solis : il permet l'apport d’expériences personnalisées au Marketing automation.

L’attente de l'exceptionnel

Paradoxalement le principal challenge de l’AI Marketing est humain. Pour les marques il consiste à atteindre l’objectif souvent aspirationnel d’une expérience réellement personnalisée.

Les armes : analytics et data prédictives

Concrétement, les nouvelles armes offertes par le machine learning et l’intelligence artificielle permettent d'éviter les mauvaises hypothèses, les suppositions enracinées et non “challengées” ( de type : "notre marchés cible est constitué des mères urbaines de plus de 34 ans").

En réalité, l’AI marketing doit vous apprendre à désapprendre. En ce sens l’AI marketing est une leçon d’humilité.

"l’AI marketing doit vous apprendre à désapprendre. En ce sens l’AI marketing est une leçon d’humilité."

Créativité informée

L’AI marketing ouvre également de nouvelles perspectives créatives en donnant naissance à une “créativité informée” destinée à devenir le socle d’une stratégie de contenus hyper personnalisés et déployable “à l'échelle”.

Ce qui change, ce qui reste

L’AI marketing n’est pas pour autant un remède miracle. Côté client, les ingrédients restent les mêmes : une demande de simplicité et d’utilité  couplée à une réponse en temps réel et une expérience cross device ressentie comme naturelle.

 l’adoption et la sophistication des usages de l’AI marketing se feront par palliers." Thomas Husson, Forrester

En tout état de cause insiste Thomas Husson Forrester dans l’étude AI Marketing publiée récemment l’adoption et la sophistication des usages de l’AI marketing se feront par palliers.

De 2018 à 2025, les cas d'usages relativement sommaires aujourd'hui, deviendront plus sophistiqués.

Au final le paradoxe et la condition de la réussite de l’AI Marketing demeure complexe et aspirationnel.

C’est là tout son paradoxe et la condition de sa réussite : rendre l'expérience de marque naturelle.

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • Laurent Capion (Publicis Media) et Olivier Marty (Ogury): de l’insight à l’activation media

    Nous avons rencontré Laurent Capion, Chief strategy officer chez Publicis Media et Olivier Marty, Country director France chez Ogury. ...

  • Amazon Prime lance son offre publicitaire en France : quelles conséquences ?

    Depuis le 9 avril, Amazon Prime diffuse de la publicité en France. Alors que l’offre pub d’Amazon Prime Vidéo a déjà été intr...

  • Geoffroy Martin (Ogury) : la publicité sans cookie et sans identifiant articule le respect des utilisateurs et les performances à grande échelle

    Fondé en France, Ogury est un champion de la publicité en ligne, présent aujourd’hui dans 17 pays. Nous avons interviewé Geoffroy Martin, ...