Pub

Antoine Durieux Alkemics « Nous ressuscitons la donnée dormante des marques »

Antoine Durieux CEO Alkemics

Créé en 2011 et fort de 50 collaborateurs, Alkemics fondé par Antoine Durieux, Antoine Perrin et Benoit Portoleau a bâti une plateforme inédite de collaboration digitale entre les marques et les distributeurs.

En janvier, Alkemics a levé 5 millions d’euros auprès d’Index Venture, Partech et Seb Alliance (le fond VC du groupe SB).

Viuz a rencontré son jeune CEO de 29 ans, Antoine Durieux (major de Polytechnique, Stanford), il nous dévoile les clés de sa vision, les spécificités de sa plateforme pour les marques et les distributeurs, et ses futurs projets.

Viuz : Quels insights ont présidé à la création d’Alkemics ?

Antoine Durieux : Notre thèse fondamentale c’est l’asymétrie de l’information : des marques connaissant parfaitement leur produit (prix, produit, règlements, composition, etc.) et des distributeurs en cruel manque d’information en magasin, sur le web, dans les prospectus et dans les applications mobiles.

C’est en travaillant chez Auchan sur le Drive to store que j’ai la première fois détecté ce gap et ce besoin de cohérence des données produit entre les deux grands acteurs de la chaîne de valeur. Ce jour-là, j’ai constaté un énorme besoin, non adressé, pour de la donnée produit fiable et de qualité.

Un Auchan travaille par exemple avec plus de 10 000 fournisseurs. En travaillant sur ce projet, j’ai réalisé que le premier besoin n’était pas tant dans l’expérience client que dans l’alimentation en donnée produit cohérente. Ce gap identifié est particulièrement spécifique au FMCG (biens de grande consommation), secteur sur lequel nous avons choisi de nous concentrer.

Ce premier Insight nous a conduit à construire Alkemics Product Stream autour de trois piliers : la cohérence de la donnée et des fiches produit dans les systèmes internes des marques, sa mise à disposition auprès de l’ensemble des services marketing et merchandising, et son agrégation au sein d’une plateforme de collaboration ouverte aux distributeurs.

Il y a en effet, côté distributeur, un immense appétit pour les données structurées des marques qu’elles soient logistiques, réglementaires, nutritionnelles, qualitatives - dans le cas des labels -, en passant par le nombre de palettes acheminées et sans oublier le brand content.

Viuz : Quelle est la spécificité d’Alkemics Product Stream ?

Antoine Durieux : Hormis les feuilles Excel et des milliers de fichiers épars agrégés à la main, les distributeurs n’avaient pas pour leurs opérations de marketing et de couponing accès à ce type de donnée d’une manière unifiée, cohérente, structurée et surtout mise à jour.

Grâce à notre technologie propriétaire d’indexation et de mise en cohérence des données structurées, basée sur le traitement du langage et le machine learning, nous réveillons l’information dormante des marques. Et, c’est précisément la spécificité de la plateforme ; libérer ou augmenter les informations du packaging pour les transformer en leviers marketing pour les marques et les distributeurs dans une relation win win pour au final créer une expérience utilisateur plus riche sur le digital et en magasin.

Cette collaboration ouvre des opportunités inédites comme l’exploitation de vidéo de marques sur les kiosques en magasin, l’affichage In store et, en terme de valeur temps, permet d’accélérer les initiatives de type trade-marketing, co-merchandising, etc.

Viuz : Quel est le business model d’Alkemics ?

Antoine Durieux : Nous proposons notre plateforme en SaaS avec une offre freemium qui permet de créer son compte et de réunir et de partager de premières données. Pour des fonctionnalités avancées, les marques et distributeurs peuvent souscrire à différents modules (tels que la gestion avancées des permissions utilisateurs, des connecteurs personnalisés, ...) au travers d'une licence annuelle. Actuellement nous faisons 50 % de notre CA sur les marques et 50 % sur les distributeurs.

Viuz : Quels sont vos futurs projets ?

Antoine Durieux : Avec le recrutement récent de Stéphane Hesse, ex Directeur Financier du Groupe Métro, nous allons accélérer notre expansion au Royaume Unis et en Allemagne. Parallèlement nous développons nos relations avec le marché US avec Efrain Rosario ex Global Shopper Marketing chez Coca Cola.

Viuz : Quelles sont vos leçons d’entrepreneur ?

La première leçon, c’est qu’on ne fait jamais mieux qu’en alignant ses objectifs sur celui de ses clients. Nous avons créé Alkemics Product Stream en mode co-création avec nos clients. Le passage d’un mode prestataire à un mode partenaire crée des complicités extraordinaires.

La deuxième leçon fondamentale, c’est la valeur de la serendipity, souvent des opérations ouvertes en mode pro-bono créent des opportunités immenses à deux ans. Il faut donc se méfier de la rentabilité immédiate.

La troisième, c’est l’immense importance de la simplicité dans l’UX chez les clients et à l’extérieur un point sur lequel nous travaillons en permanence avec nos utilisateurs. Je constate d’ailleurs que cette culture très forte chez les Anglo-Saxons est en train de se répandre en France.

 

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • Quand les médias reprennent le contrôle de leur inventaire publicitaire

    ...

  • Solocal : le nouveau souffle – L’interview d’Isabelle Decamp

    Nous avons rencontré Isabelle Decamp, Directrice Grands Comptes de Solocal.Solocal se veut le partenaire digital local des entrepris...

  • Tendances du paid search : Amazon ads, Google Shopping, le moment, le drive-to-store

    ...