E-Commerce/Paiements

Le Phénomène Thumbtack, au delà de la licorne, 10 choses à savoir

Marco Zappacosta fondateur de Thumbtack

 

Après les épingles de Pinterest, les punaises de Thumbtack.

On ne compte plus les startups qui se sont cassé les dents sur les places de marché professionnelles ces dernières années, pourtant, sur le territoire américain, Thumbtack (littéralement punaise), concurrent du Français (et européen) Starsofservice  de Lucas Lambertini a réussi son pari à l’échelle du territoire américain et incarne à la fois l’exécution d’une place de marché de services pros ultra personnalisés et une expérience hybride entre dating de professionnels et e-commerce.

La société de Marco Zappacosta a levé il y a quelques mois 125 millions de dollars pour une valorisation d’1,3 milliards et...Comme ses grandes soeurs dans la Silicon valley, Thumbtack veur devenir un verbe...Decryptage d’un modèle hybride en 10 insights clés :

1- Thumbtack a été fondé par  en 2009 par Marco Zappacosta. Sa précédente aventure : Il dirigeait à Washington  une association étudiante réunissant 10.000 personnes  pour sauver la sécurité sociale américaine...

Pour la petite histoire Marco Zappacosta a joué au début le rôle de chef cuisinier italien pour tester sa plateforme.

2- Thumbtack reçoit 5 millions de projets par an dans plus de 1000 catégories. Son business model : les professionnels payent de 3 à 25 dollars  pour la mise en relation avec des clients (Thumbtack ne prend pas de pourcentage sur le montant du deal et a rapidement abandonné un modèle d’abonnement à 24 dollars ).

Thumbstack déclare avoir plus de professionnels payant la mise en relation que Yelp et Angie’s list.

thumbtack image

3- Granularité des services : Parmi les catégories on trouve les professionnels les plus divers : comptables, professeurs d’art martiaux, spécialiste de la lecture des paumes de la main, fleuristes ou encore réparateurs de table de billard, photographes de boudoir (si si) ou encore gardes du corps…

Les trois premières catégories mises en avant sur le site : La maison, Les leçons particulières, et l’événementiel.

4- Pas de matching sans data. Thumbtack a beaucoup plus travaillé le côté matching que le côté annuaire sur un modèle qui apparente plus au dating qu’à la recherche d’artisans et des professionnels. Il cite souvent l’exemple des peintres spécialisés en moulures de plafonds pour se distinguer des services de type pages jaunes.

5- Le contenu comme animation de la communauté : les plus belles réussites en termes de travaux physiques ou de prestation de services intangibles sont mis en avant sur le site sous forme d’articles et d’histoires :

Thumbtack importance du contenu communautaire

6- Plus que des fonctionnalités, des services augmentés : Facturation, Calendriers, contrats juridiques et paiements font partie des services premium offerts aux professionnels et particuliers.

7- 200.000 professionnels ont rejoint la plate-forme. ils étaient 75.000 il y a un an.

8- Une expérience mobile first : 40% des clients Thumbtack viennent directement du mobile.

thumbtack image 2

9- Thumbstack compte actuellement 125 employés que complètent 230 personnes pour son support client téléphonique.

10- Marco Zappacosta a connu 42 refus de VCs... Thumbtack a néanmoins levé  273 millions de dollars auprès d’une vingtaine d’investisseurs (Business Angels et VCs) dont Google, Tiger Global et Sequoia Capital.

5 millions de projets passent par la plateforme chaque année. Depuis 2010, 1 milliard de dollars de volume d’affaires aurait été généré par Thumbtack auprès des professionnels du site.

 

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Quelle opportunité pour l’In Car commerce ?

    Credit Shutterstock Andrey SuslovAu delà des promesses de l’...

  • Retail : comment se différencier par l’IA ?

     Source : Gartner, Paris Retail Week 18Les solutions open sources quant à elles présentent le principal inconvénient de n’être « pa...

  • A l’heure du tout digital, les points de vente physiques ont-ils encore un avenir ?

     Ce phénomène doit beaucoup à des causes culturelles, sociétales, démographiques et économiques. On peut également l’analyser...