Paiements

La simplicité pour disrupter le paiement en ligne

Une interview de Camille Tyan, fondateur de PayPlug, solution de paiement en ligne par carte bancaire.

 

Comment se structure le paiement en ligne ?

A l’heure où le e-commerce affiche une croissance à deux chiffres, portée par l’explosion du nombre de vendeurs en ligne et la révolution du m-commerce (vente via terminaux mobiles), les enjeux du paiement en ligne deviennent cruciaux.

Dans ce contexte la carte bancaire domine très largement le secteur des moyens de paiement, cité par 80% des acheteurs en ligne (étude Fevad – Médiamétrie, 2013) loin devant les portefeuilles électroniques (dont le principal acteur reste PayPal avec 117 millions d’utilisateurs dans le monde) et la carte bleue virtuelle, solution bancaire fournissant un numéro de carte éphémère pour chaque transaction réalisée sur internet.

Le marché du paiement en ligne est actuellement partagé entre les solutions de "PSP" et les portefeuilles électroniques, dits "wallets". Les PSP, comme Atos, Paybox, Payline, Ogone, imposent un abonnement mensuel, une intégration technique réservée aux développeurs et la mise en place d’un contrat bancaire de vente à distance. D'autre part, PayPal est plus simple à installer mais peut se transformer en véritable frein à l’achat en poussant ses utilisateurs à créer un compte afin de pouvoir payer. PayPlug est positionné comme une véritable solution de paiement en ligne par carte bancaire, qui a l'avantage d'être extrêmement simple à installer sans compétences informatiques, et qui ne nécessite aucun contrat bancaire.

Quelle disruption peut apporter un service comme PlayPlug ?

PayPlug permet aux professionnels d’accepter la carte bancaire pour les paiements en ligne grâce à une technologie de liens de paiements dynamiques. Avec PayPlug, il suffit d'un copier/coller pour intégrer le paiement en ligne sur son site et pour envoyer une demande de paiement à ses clients par email ou SMS. Il est aussi possible de charger un module PayPlug pour les plateformes e-commerce Prestashop, Magento, Woocommerce et Opencart.

La création d’un compte PayPlug ne prend que quelques minutes, et la tarification est transparente, dégressive et sans frais fixes (de 1,8% à 2,5%).

Quelles sont les prochaines étapes du  marché des petites entreprises ?

4 millions de petites entreprises et indépendants européens cherchent à accepter les paiements en ligne et demeurent insatisfaits des solutions bancaires. Le passage à Internet de ces millions de PME représente une opportunité sans précédent.

En effet, une étude réalisée par PayPlug en partenariat avec l'IFOP révèle que deux français sur trois (65%) ont déjà vendu un objet ou un service sur Internet pour un bénéfice mensuel moyen de 61 euros. Et ce marché n'est pas prêt de s'épuiser : 78% des français déclarent qu'ils auraient des objets ou services à proposer !

Pour réussir à capter ce marché porteur, une solution somme la nôtre  se doit d’être toujours plus simple d’utilisation et d' intégrer toujours plus de fonctionnalités.

Plus d'articles E-Commerce/Paiements

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce/Paiements
  • Etude Fevad : E-commerce français au 2ème trimestre +11%

    1- Le commerce btoc progresse de 7%. Le BtoB de 13%.2- Le panier moyen baisse à 3% en un an à 68 Euros. En revanche la fréquence d’a...

  • Etude kenshoo : 72% de recherches produit sur Amazon

    Kenshoo 72% des consommateurs effectuent leur recherche produit sur Amazon avant d’effectuer un achat.Amazon se place derrière Google à 8...

  • Le futur concurrent des retailers n’est plus seulement Amazon c’est Netflix

    FlyNon  au dessus de NewYork6- “Le statut est en train de passer de ce que vous possédez à ce que vous faites, des biens liquides au cap...