Mobile

Que veulent les mobinautes ?

D’après une étude menée par Netbiscuits, spécialiste des logiciels mobiles, auprès de 5000 mobinautes dans 10 pays dont la France, les marques doivent encore appréhender, comprendre et répondre aux attentes des consommateurs sur les terminaux mobiles.

L’importance du surf mobile

Ainsi révèle l’étude, 76% des mobinautes indiquent qu’ils ne reviendront pas sur un site web non optimisé pour les terminaux mobiles. 44,3% indiquent par ailleurs qu’ils préféreraient attendre d’utiliser un site sur PC plutôt que d’utiliser un site mal optimisé pour mobile.

Génération « mobile first »

50% des personnes interrogées passent entre 1 et 6 heures sur le web mobile. 25% passe plus de 6 heures par jour et 7%, plus de 12 heures par jour sur leurs terminaux.

La vitesse et la cohérence avec l’expérience web

Pour les mobinautes, les deux premières qualités recherchés dans l’usage mobile sont la vitesse de téléchargement à 41% et la cohérence avec l’expérience sur site web à 33,2%.

Le search première activité mobile

Le search est la première activité sur le web mobile avec 90% d’usage.

Apps versus web mobile ?

D’après l’étude mobile de Netbiscuits, les activités privilégiées sous forme d’Apps sont les réseaux sociaux, les jeux et la musique.

Le web mobile étant largement préféré pour la recherche, le shopping et le online banking.

A noter que seules 25% des personnes interrogées déclarent accepter de télécharger une application lorsqu’ils sont invités à le faire.

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Le sans-contact s’impose dans les nouvelles habitudes de consommation mobile

    L’année 2020 a été mouvementée. Sans rappeler chacun des grands moments et des périodes difficiles, le commerce, le e-commerce et le ...

  • Eric Carreel (Withings) : la technologie et la data nous permettent d’aller vers un mieux vivre

    Le 15 septembre se tenait...

  • Comment une entreprise peut-elle développer sa présence sur un assistant vocal ?

    IntroductionEn 2019, la France comptait près de 20 millions d'utilisateurs(1) d'assistants vocaux. Si les enceintes connectées pénèt...