Event

Retour sur le Rendez-Vous Retail by Viuz

Le 27 juin dernier se tenait le Rendez-Vous Retail, organisé par Viuz dans la cadre du Retail Club.

Sous la thématique de "l'âge du consommateur connecté", cinq grands sujets ont été abordés auprès d'un comité de retailers : Omnicanalité, Retail Media, Economie circulaire, Expérience et nouveaux usages.

A l'heure du digital et de la data, comment les enseignes et les marques s'adaptent, quels leviers elles exploitent, tant du point de vue de la relation avec le client, que des media d'acquisition, que des nouveaux services rendus possibles par la data (comme le retail media ou les marketplaces), que des nouveaux modes de consommation (notamment circulaire).


La matinée fut passionnante et très riche en contenus, entre cas, retours d'expériences et visions, de la part de marques emblématiques et d'acteurs leaders du retail :

  • Marie Dardayrol-Sandevoir, Chief marketing & digital officer | UNDIZ |
  • Guilhem Bodin & Victor Fulconis, Partners | CONVERTEO |
  • Alexandra Suire, Directrice régie & trade | RETAILINK (FNAC-DARTY) |
  • Thomas Kouck, CEO | VEEPEE | AD
  • Gabriela Grajewska, Customer experience & e-business director | DACIA |
  • Vincent Chabbert, Fondateur | TUT TUT |
  • Marion Roger, Directrice générale France | UBER DIRECT |
  • Jérôme Deligne, Directeur marketing, communications & médias | CASTORAMA |

Nous vous proposons quelques morceaux choisis :


Undiz : IA & métiers - des cas concrets

Marie Dardayrol-Sandevoir, Chief marketing & digital officer | UNDIZ |

  • La question de l'emploi se pose avec l'émergence de technologies comme l'intelligence artificielle. On se demande si nous allons tous perdre nos emplois. En réalité, chez Undiz, nous avons été obligé d'embaucher en raison du travail nécessaire pour utiliser ces nouvelles technologies. Qu'il s'agisse de limitations ou d'améliorations, cela demande un travail d'expertise important.
  • Nous avons créé un poste de conception rédaction en interne grâce au gain de temps possible avec ChatGPT. Avec les économies réalisées sur l'agence SEO, nous avons embauché du personnel en interne et nous avons pris une agence RP.
  • Cet été, nous avons créé une collection inspirée de l'esthétique royale avec des corsets et des éléments de Versailles. Plutôt que de faire un shooting à Versailles, nous avons utilisé la 3D pour créer un fond virtuel dans nos couleurs. Cela nous permet d'être créatifs à moindre coût.
  • Notre campagne générée avec IA a suscité un fort impact et a ouvert le débat. Elle était hybride, combinant à la fois une véritable vidéo avec des mannequins seniors et une grande quantité de photos sur le web. Cela nous a permis d'élargir notre communication et d'engager la conversation avec la Gen Z. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec le département juridique pour garantir la transparence et nous préparons actuellement un manifesto sur notre utilisation de l'IA.


Piloter le marketing dans un monde omnicanal et "privacy" : est-ce encore possible ?

Guilhem Bodin & Victor Fulconis, Partners | CONVERTEO |

  • Les modèles d'attribution sont utilisés pour mesurer l'impact omnicanal des différentes stratégies marketing. Cependant, ils ne permettent pas toujours de suivre un client de l'online à l'offline. Malgré les avancées dans le tracking et d'autres techniques, il reste difficile de quantifier précisément le retour sur investissement des promotions et campagnes marketing.
  • Le marketing Mix Modeling est une méthodologie utilisée pour mesurer la performance incrémentale d'une action marketing sur un indicateur business spécifique. Par exemple, dans le cas de la télévision, il permet de quantifier l'impact de la publicité télévisée sur le chiffre d'affaires incrémental d'une entreprise. Cette méthodologie permet d'évaluer de manière précise et fine l'efficacité des différentes actions marketing et de prendre des décisions basées sur ces résultats.
  • La collecte et la normalisation des données sont souvent les étapes les plus longues du processus, prenant généralement jusqu'à quatre mois.
  • La plateforme que nous avons développée simplifie la collecte et l'industrialisation des données. Elle récupère automatiquement les données à la source et les normalise. Elle permet également la visualisation des données sur des tableaux de bord omnicanal, accessibles à tous les utilisateurs avec les droits appropriés. De plus, elle évalue le rôle des différents canaux dans l'interface et peut prédire les performances futures.



Le retail media, levier d'innovation et de transformation pour le retail 

Alexandra Suire, Directrice régie & trade | RETAILINK (FNAC-DARTY) |

  • En seulement quelques années, notre équipe est passée de deux à près de 40 collaborateurs, ce qui témoigne de notre forte croissance. Nous avons enregistré une croissance d'activité à deux, voire trois chiffres chaque année au cours des six dernières années.
  • Notre valeur en tant que retailer réside dans notre capacité à comprendre et toucher le consommateur final de manière efficace, en utilisant nos points de contact et notre maîtrise des données et ce online comme en magasin. C'est ce qui différencie notre offre des autres retailers.
  • L'enjeu majeur pour nous est la mesure de l'impact de nos actions. Nous explorons différentes approches, notamment le lift et le marketing mix modeling, pour évaluer efficacement nos initiatives. Nous travaillons également à transposer ces méthodes à nos partenaires, ce qui demande des investissements importants mais présente un potentiel de valeur significatif pour l'avenir.
  • Les enjeux potentiels et les freins associés à la croissance du retail média sont de trois types : l'évolution de la mesure, notamment liée aux cookies tiers, les enjeux liés aux ressources humaines et à la compétition pour les talents dans le domaine du digital, ainsi que les contraintes liées aux inventaires publicitaires.


L'heure du social retail

Thomas Kouck, CEO | VEEPEE | AD

  • Notre activité de retail média est devenue une part importante de notre chiffre d'affaires. Elle continue de se développer et joue un rôle clé dans notre activité, tant en France qu'en Europe.
  • Le retail média est un secteur rentable au sein du marché du retail, avec des marges de profitabilité oscillant entre 2 et 5%. Pour certains acteurs, comme nous, il peut représenter jusqu'à 20 ou 30% de la profitabilité totale de l'entreprise. C'est un domaine qui offre des opportunités de rentabilité plus élevées par rapport aux activités traditionnelles du retail.
  • Notre spécificité majeure est que 99 % de notre audience passe par une seule page.
  • Chez Veepee, nous comptons 51 000 000 de membres en Europe, et ils se distinguent par leur fréquence de visites. En moyenne, nos membres se rendent sur notre plateforme environ 20 fois par mois.
  • Nos membres peuvent désormais devenir des nano-influenceurs : des ambassadeurs des marques à travers les réseaux sociaux. Nous privilégions les petits influenceurs non conflictuels qui ont une véritable affinité plutôt que quelques gros influenceurs. En misant sur les petits influenceurs, nous créons une résonance de qualité entre notre marque et les consommateurs, en établissant des liens authentiques et forts.
  • Pour ce faire, nous avons lancé un club le 1er mars. Nous comptons actuellement 200 000 membres actifs, soit autant d'utilisateurs engagés et participants.


Challenger l’innovation digitale pour servir l’expérience client 

Gabriela Grajewska, Customer experience & e-business director | DACIA |

  • Environ 95 % des personnes effectuant des recherches en ligne avant de se rendre dans un point de vente automobile.
  • Dacia a connu une croissance importante de ventes générées par le digital, passant de 17% à 30% en deux ans et demi.
  • Nous avons mis en place une initiative de "Facebook Live Shopping" sur trois marchés : la France, la Roumanie et l'Allemagne. Le format est toujours le même : une session de 30 minutes animée par des influenceurs qui ont attiré leur communauté vers cette plage horaire dédiée à la présentation des voitures. La présentation d'une voiture met en avant ses équipements à bord et la valeur qu'elle apporte aux clients, afin de les convaincre de choisir ce véhicule. Cette approche a été couronnée de succès pour une série limitée de 600 exemplaires, avec 200 ventes générées lors des sessions de "Facebook Live Shopping" dans trois marchés différents.
  • Nous avons développé une application de réalité augmentée pour notre force de vente. Cette application a permis aux vendeurs de montrer aux clients comment la nouvelle face avant serait intégrée à la voiture physique, de modifier la couleur et de visiter virtuellement l'intérieur. Elle a rencontré un franc succès avec plus de 70 000 téléchargements en dix mois, pas seulement par les forces de vente mais également directement par les clients.
  • Sur notre site Dacia au UK, nous avons initié la vente en ligne : les utilisateurs peuvent explorer notre gamme de véhicules, obtenir des informations détaillées, personnaliser leur voiture, obtenir un devis et effectuer leur achat. Une fois sa commande passée en ligne, le client pourra suivre son avancement via l'application My Dacia. Notre objectif est de créer une expérience pratique en combinant assistance humaine personnalisée et outils numériques.


La livraison collaborative du dernier kilomètre

Vincent Chabbert, Fondateur | TUT TUT |

  • Notre entreprise, active depuis deux ans, compte plus de 20 000 livreurs particuliers répartis dans toute la France. Nous travaillons avec de grandes enseignes de la grande distribution et du bricolage pour offrir une livraison à domicile rapide et éco-responsable, sans transit intermédiaire.
  • Nous sommes présents dans les zones périurbaines et rurales, offrant des services de livraison innovants. Notre engagement RSE consiste à desservir des zones non desservies et à permettre aux particuliers d'optimiser leurs trajets. Nous garantissons des taux de réussite de livraison élevés, et nous sommes capables d'ouvrir de nouveaux magasins rapidement, même dans des villes peu peuplées.
  • Notre plateforme est extrêmement simple d'utilisation, permettant d'envoyer une course en moins de 25 secondes et d'être prise en moins de huit secondes. Grâce à notre technologie, tous les transporteurs sont rapidement matchés avec les courses disponibles. Le premier transporteur à l'accepter la remporte, selon les règles de notre algorithme, garantissant une rapidité d'exécution sans compromettre le respect des réglementations.


Omnicommerce : l'importance de la digitalisation des magasins

Marion Roger, Directrice générale France | UBER DIRECT |

  • Uber Direct est une solution de livraison à la demande en marque blanche offerte par Uber. Nous mettons à disposition une flotte de livreurs dans plus de 370 villes en France, assurant une couverture nationale. Notre priorité est d'offrir une livraison pratique et rapide, avec un temps d'attente moyen de seulement six minutes pour la disponibilité d'un livreur.
  • Après avoir établi des partenariats avec les commerçants pour la livraison et le service client, nous avons réalisé que. nous pouvions étendre notre offre à d'autres secteurs au-delà de la restauration et de la grande distribution. En effet, notre solution de flotte de livraison à vélo peut s'appliquer à divers types de produits, offrant ainsi une solution écologique et polyvalente.
  • Nous intervenons à différents stades du processus, que ce soit en bout de chaîne pour compléter les options de livraison existantes, ou en amont en participant à la réflexion sur un parcours client et une expérience 360 dès le début. Nous nous assurons que notre intégration soit pensée pour répondre aux besoins de données, à l'intégration dans le parcours client et dans les opérations en magasin.


Castorama : Omnicanalité 2.0

Jérôme Deligne, Directeur marketing, communications & médias | CASTORAMA |

  • Castorama a lancé un magazine d'inspiration appelé "18h39" qui aborde des sujets sociétaux liés à la maison. Le magazine ne vise pas directement la vente de produits, mais plutôt à engager une communauté fidèle. 
  • Chez Castorama, nous utilisons des technologies telles que la réalité augmentée et la reconnaissance visuelle. Par exemple, grâce à l'application Meta sur Instagram, les clients peuvent visualiser virtuellement des produits dans leur environnement. Nous utilisons également la reconnaissance visuelle pour proposer des produits similaires en analysant les photos prises par les clients.
  • L'utilisation de la réalité augmentée et de la reconnaissance visuelle a un impact significatif sur le taux de conversion des clients, avec une augmentation de deux fois par rapport à ceux qui n'utilisent pas ces fonctionnalités.
  • Sur Google Shopping, avec la fonctionnalité Local Inventory Ads, nous mettons en avant la disponibilité des produits en magasin proche de l'utilisateur.
  • Nous avons co-construit Hello Casto, qui permet de commander des autos vidéo àa la voix, en collaboration avec nos clients. Nous avons également effectué des tests en grandeur réelle avec un nombre important de clients de la communauté pour garantir son efficacité et sa convivialité.
  • Nous combinons le tract papier traditionnel avec des fonctionnalités interactives.

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Grégoire Michel (Converteo) : Programme de fidélité – l’équilibre entre les avantages financiers et les bénéfices additionnels est clé

    Nous avons rencontré Grégoire Michel, Partner chez Converteo et membre du Comex. Converteo est un cabinet de conseil en data à succès, et...

  • Expérience et digitalisation dans l’aérien : Air France versus Emirates

    2020, annus horribilis.La COVID 19 met à l’arrêt le secteur aérien à l’échelle mondiale. 3 ans plus tard, le marché vit une embell...

  • Le chiffre Black Friday : 71%

    71%, c’est, d’après une étude PwC qui vient de sortir, le taux de Français qui souhaitent participer au Black Friday et au Cyber Mond...