Contenus

Serge Boulet (SAS) : l’analytique et l’IA se démocratisent

Acteur majeur l'analytique, SAS existe depuis 45 ans. Data, IA, Cloud, équilibre CMO / CIO... Nous avons intérviewé Serge Boulet, directeur marketing SAS France

Où en est SAS aujourd'hui ?

SAS existe maintenant depuis 45 ans et conserve sa position de leader mondial de l’analytique. Nous accompagnons aujourd’hui plus de 84 000 entreprises privées, institutions publiques, centres de recherche et universités dans 146 pays pour exploiter les données relatives à leurs activités. Qu’il s’agisse de comprendre les comportements clients, de prévoir la demande, de piloter les risques, de lutter contre la fraude, d’anticiper les défaillances des chaînes de production, ou d’accompagner le pilotage des ressources de santé, les champs d’application de SAS et de l’analytique sont multiples. 

Où en êtes-vous de votre transformation ? 

Aujourd’hui, fort d’un CA de 3 milliards de dollars, SAS a lancé en 2019 un plan d’investissement d’1 milliard de dollars sur 3 ans dans les technologies liées à l’IA, et nous continuons d’investir plus d’un quart de notre chiffre d’affaires annuel dans la recherche et le développement, soit deux fois plus que la plupart des grandes entreprises du secteur des nouvelles technologies. L’innovation fait partie de l’ADN de SAS.

Où en sont vos clients ? 

Le graphique ci-dessous indique la répartition de notre CA par industrie. Il est clair que le secteur de la banque – le 1er au sein duquel s’est développée l’expertise de SAS - reste notre secteur clé suivi par le secteur public et l’assurance. Le secteur des life sciences est en croissance et deux secteurs en développement sont clés pour nos activités et notamment en France : le manufacturing et le retail qui connaissent tous deux des transformations majeures dues à la pandémie, et une accélération de leur transformation digitale. Nous accompagnons des grands noms de ces secteurs dans leurs principaux enjeux de transformation, comme par exemple l’assureur Covéa, Relais Colis ou encore le CHU de Montpellier

Pourquoi faire une campagne de pub maintenant ?

Au cours des 40 dernières années, nous avons laissé la puissance de nos solutions d'analyse et d'IA parler d'elle-même. Nous voulons aller plus loin aujourd’hui et raconter notre histoire nous-mêmes. Nous nous devons d’avoir une relation différente avec les clients, plus émotionnelle. Cette campagne vise réellement à changer la façon dont nos clients nous perçoivent - nous voulons partager avec le public une histoire audacieuse et marquante sur SAS.   Nous voulons que le plus grand nombre  sache que SAS est l'une des organisations et des cultures les plus passionnantes et les plus innovantes au monde.  Cette campagne met en avant notre capacité à aider les organisations dans leur transformation numérique grâce à des logiciels et des services analytiques innovants.    

Le cloud, qu'est-ce que ça change ?

Le cloud offre des coûts de stockage réduits, un accès aux données depuis n’importe où, une plus grande puissance de traitement des données…Ses atouts sont nombreux, y compris celui d’une une mise en œuvre des projets analytiques plus rapide comparé à un déploiement sur site. Très souvent aujourd’hui, la donnée se trouve dans le cloud : la donnée est le centre de gravité de l’analytique, nous déportons ces traitements analytiques là où elle se trouve. Nous accompagnons aussi nos clients dans une mode de  consommation à l’usage (Analytics as a Service), ou via des services analytiques directement dans le cloud (Results as a service), ou encore en analysant la donnée sur le device où elle a été créée (edge computing/IoT).

L'exemple du retail ?

Les distributeurs comme les fournisseurs de biens de consommation font face à des défis très récents, qui se sont clairement accentués depuis les débuts de la pandémie : la « digitalisation du consommateur », qui ajoute de nouvelles variables dans le parcours d’achat (canaux empruntés, critères d’achat, déclencheurs), et l’imprévisibilité de la demande, qui a un impact conséquent sur toute la chaîne d’approvisionnement et de distribution. Les marques et enseignes doivent désormais être capables de comprendre et d‘anticiper une demande qui fluctue à très court terme, et d’accompagner leurs clients tout au long d’un parcours qui est désormais omnicanal, et qui présente à tout moment le risque de perdre le consommateur au profit d’une marque ou d’une enseigne concurrente. C’est là où nous leur proposons des réponses technologiques et métiers innovantes, notamment une prévision de la demande construite à l’aide d’IA et de données exogènes, ou encore l’analytique et la décision en temps réel pour gérer la chaîne logistique comme le parcours client. Et cela disponible dans le cloud, pour gagner en rapidité d’exécution et en agilité.

CMO / CIO : vers un équilibre ? 

Tout à fait. Nous constatons que la balance tend à s’équilibrer entre CIO et métiers dans les projets de digitalisation et de données. La démocratisation de l’analytique et l’IA à l’attention des métiers se traduit par la mise à disposition de technologies avancées pour piloter les dimensions opérationnelles et stratégiques de leur activité, dans le cas du marketing on parle de stratégie omnicanale, de pilotage du parcours client en temps réel et de personnalisation. Pour autant, ils n’ont pas à se préoccuper des aspects d’infrastructure, d’intégration des données, ou encore de data science, qui sont de la compétence de l’IT, et qui sont de plus en plus intégrés par le CIO dans une approche de mutualisation à l’échelle de l’entreprise.

Les CMO et les CIO sont aujourd’hui en quelque sorte les co-pilotes de la transformation digitale.

Science de la donnée, IA : quoi de neuf, vraiment ? 

la technologie liée à l’IA se répand rapidement aujourd’hui, mais le concept en lui-même n’est pas nouveau. L’IA c’est de l’analytique à un autre niveau.  

On assiste aussi à la démocratisation de l’analytique, l’usage du low code no code est de plus en plus répandu. 

Le rachat, par SAS, en 2020 de la société Boemska nous permet d’accélérer l’intégration de technologies d’intelligence artificielle sur des places de marché cloud et à des applications tierces. Nous souhaitons  aider nos clients à tirer davantage de leurs données — à savoir des informations en temps réel permettant de gagner en efficacité et d’enregistrer de meilleurs résultats. 

En fait très clairement : analytique + IA = SAS. Les équipes de SAS, partout dans le monde, sont fascinées par les possibilités offertes par l’analyse des données (partout où elles se trouvent, et à n’importe quelle échelle). La société n’est pas uniquement connue pour être un éditeur de logiciels. SAS est également un partenaire de confiance qui aide ses clients à utiliser leurs données pour accélérer leurs prises de décisions, créer des produits et services innovants et participer à l’évolution de leurs secteurs. 

La campagne Curiosity Forever reflète ces engagements. Outre le dévoilement d’une campagne de publicité illustrée par de nouveaux graphismes, Curiosity Forever prend également vie grâce aux engagements continus de SAS.  

Et ce qui est certain c’est que l’IA permet de nouveaux possibles. L’IA est concrétisée dans des projets IA for good dans lesquels SAS s’engage, et qui visent à lutter contre la déforestation en Amazonie, ou permet encore des avancées majeures dans le secteur de la santé et de l’analyse médicale avec une aide à la décision de plus en plus précise. 

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Raphaël Vullierme (Luko) : Le client est (enfin!) au cœur de l’équation

    ...

  • De la start-up parisienne à la 11ème licorne française : 12 chiffres clés sur Vestiaire Collective

    “Tout a commencé par une simple question, née d’une observation : « Pourquoi tant de pièces de mode de luxe sont-elles reléguées au fo...

  • Macif Solidarité Coups Durs : un dispositif humain et digital

    La Macif traduit son engagement citoyen, social et environnemental via des actions concrètes, des services et des solutions. Le projet “Macif...