E-Commerce

Efforts environnementaux du retail : sus aux emballages plastiques !

Le saviez-vous, le 18 mars 2021 était la 4ème Journée Mondiale du Recyclage. Une démarche écologique qui séduit de plus en plus les consommateurs, plus attentifs à l’impact environnemental de leur consommation. Mais fabricants et distributeurs ont aussi la responsabilité de réduire les déchets en amont de la chaîne de consommation. Ils y sont fortement encouragés par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. Dès février 2019, plusieurs grandes marques et les enseignes de distribution ont signé le « Pacte National sur les emballages plastiques ». Voici donc un éclairage sur les initiatives menées par Auchan Retail France, Carrefour, Casino, Franprix,  Monoprix, Système-U pour lutter contre les emballages plastiques.

Loi anti-gaspillage pour une économie circulaire : zoom sur le « Pacte National sur les emballages plastiques »

Le « Pacte National sur les emballages plastiques » a été signé en février 2019, dans la lignée de la Feuille de route pour l’économie circulaire et la Stratégie européenne sur les matières plastiques et dans la perspective de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (source et détails sur la loi : Ministère de l’écologie).

Sont signataires de ce pacte les entreprises Auchan Retail France, Biscuits Bouvard, Carrefour, Casino, Coca-Cola European Partners, Danone, Franprix, L´Oréal, LSDH, Monoprix, Nestlé France, Système-U, Unilever, la Fondation Tara Expéditions et le WWF France. Tous s’accordent sur une vision commune de l’économie circulaire dans laquelle le plastique, source de pollution majeure, ne devient jamais un déchet.

Plus concrètement, les signataires s’engagent à :

  • Établir une liste des emballages devant être désignés comme problématiques ou inutiles et pour lesquels des mesures pour leur élimination devront être prises ;
  • Atteindre collectivement 60% d’emballages plastiques effectivement recyclés d’ici 2022 ;
  • Eco-concevoir les emballages pour les rendre réutilisables, recyclables ou compostables à 100% d’ici 2025 ;
  • Mener des actions de sensibilisation et de pédagogie auprès du grand public sur les enjeux de la pollution plastique.

Auchan Retail France

A partir de mars 2021, Auchan supprime les barquettes en plastique (polystyrène expansé (PSE) non recyclable) de ses rayons boucherie et poissonnerie. L’enseigne a développé des barquettes en fibres végétales (issues de coproduits agricoles, comme les résidus de canne à sucre), 100% compostables à domicile. Une démarche en partenariat avec Alliance Packaging Group et Silver plastics. Chaque année Auchan utilise dans ces rayons 55 millions de barquettes classiques et économiserait ainsi  1100 tonnes de plastique par an.

Cerise sur le gâteau, ces barquettes zéro plastique affichent même une meilleure durée de conservation des produits. Par exemple gain d’un jour pour le poisson. Ce qui contribue à lutter contre le gaspillage alimentaire. D’ici à 2022, Auchan Retail France s’est fixé comme objectif, dans tous les pays où elle opère, la suppression des emballages plastique pour les métiers de bouche et les fruits et légumes en libre-service. L’enseigne veut aussi que 100 % des emballages de ses produits à marque propre soient réutilisables, recyclables ou compostables. (source communiqué Auchan Retail du 8 février 2021)

Carrefour

Pour la rentrée scolaire 2020 l’enseigne avait réduit le plastique des fournitures scolaires à sa marque (les stylos, les feutres, les règles, les bâtons de colle, les ciseaux…) en le remplaçant par du carton 100% recyclable. Au total, 45 tonnes de plastique devraient été économisées chaque année, dont 39 tonnes en France. (source communiqué Carrefour)

Carrefour développe aussi une gamme de stylos, feutres, surligneurs et marqueurs permanents confectionnés à partir de briques alimentaires recyclées. Le polyéthylène et l’aluminium des briques sont recyclés et sont transformés en granules de plastique permettant la conception des produits finis. Plus de 117 000 briques de lait ou de jus d’orange ont ainsi déjà été recyclées. Carrefour a aussi supprimé des emballages inutiles sur les fruits et légumes bio. (détails)

En mars 2021, L’Oréal France et Carrefour se sont associés à TerraCycle (spécialisée dans le traitement des déchets difficiles à recycler) pour accélérer et encourager le recyclage des emballages cosmétiques (qui n’ont pas encore de filière de recyclage en France). Des points de collecte seront déployés dans 331 magasins Carrefour (dont 235 hypermarchés). L’Oréal France et TerraCycle collaborent déjà depuis juillet 2020, avec plus de 600 points de collecte déployés en France. Ce programme concerne les emballages de toutes les marques cosmétiques présentes sur le marché français. (source et détail, Communiqué Carrefour du 17 mars 2021)

Casino et ses enseignes Franprix et Monoprix

En novembre 2020, dans le classement annuel des entreprises engagées publié par le Wall Street Journal, Casino a été listé 40ème sur 5500 entreprises mondiales cotées ayant des engagements RSE. Casino est le seul et donc le premier groupe de distribution présent dans le top 100 mondial.

En février 2020, un an après la signature du pacte national sur les emballages plastiques, Casino annonçait le bilan suivant :

  • Près de 12 000 références ont été analysées pour étudier les pistes d’optimisation et d’amélioration des emballages
  • Plus de 300 produits à marque propre ont été améliorés par le groupe Casino pour réduire leur impact plastique.
  • 5 300 produits supplémentaires seront revus entre 2020 et 2021

L’enseigne n’a pas encore communiqué sur son bilan à 2 ans. (détails du bilan à un 1 an dans ce communiqué Casino)

Franprix

Toujours pour réduire les emballages inutiles, Franprix vient aussi de lancer en janvier 2021 le premier concept de vente en vrac de produits de grandes marques en France. Baptisé «les marques toutes nues», ce programme associe Franprix, FM Logistic, Bulk & Co et l’Ilec. Parmi les grandes marques disponibles en vrac : Ancel, Benenuts, Carambar, Carte Noire, Kellogg’s, Lutti, Panzani, Uncle Ben’s. Un projet pilote qui sera mené dans 4 magasins jusqu’en mai 2021. (détails dans LSA)

Monoprix

Ce concept de vente en vrac est aussi appliqué dans les enseignes Monoprix avec de grandes marques de produits d’entretien. La marque Briochin a ainsi installé des machines de remplissage en magasin, conçues par l’entreprise Jean Bouteille. Fin 2020 ces machines étaient installées dans une trentaine de magasins Franprix, Casino Proximités, E. Leclerc et Cora. Un déploiement dans quatre hypers Carrefour était également prévu. Même mouvement vers le vrac chez le géant Unilever qui installe dans différentes enseignes dont Monoprix des machines distribuant les lessives Persil et Skip. (détails LSA)

Système-U

En juin 2019 Carrefour, Système U, et Veolia ont annoncé unir leurs efforts dans la recherche d’innovations pour réduire le plastique à usage unique dans les emballages. Avec l’accompagnement de (RE)SET, spécialiste de l’innovation en économie circulaire.

En 2020, l’enseigne Système-U a notamment expérimenté la vente de papeterie à sa marque sans emballage. Résultat positif avec une augmentation du volume de ventes de plus 35% minimum selon les magasins. En janvier 2021, Système-U a lancé les premiers produits de sa nouvelle marque U Bazar engagée en écoconception. Sa nouvelle gamme de connectique responsable comprend 103 produits garantis 10 ans. L’emballage plastique a disparu au profit d’un emballage en carton qui permet de supprimer 19 tonnes de plastique par an. (Source LinkedIn de Dominique Schelcher, Président de SYSTEME U)

Séverine Godet

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Les données non structurées encore peu utilisées pour améliorer l’expérience client

    Les équipes marketing ont l’habitude de manipuler des données structurées, notamment à travers leur base de données de clients. Mais les ...

  • 2011-2021 : 10 ans de financement participatif en 🇨🇳

    Le financement participatif s’installe comme une pratique durable pour le lancement de produits mais aussi d’entreprises via le crowd equity...

  • Valentine Courcoux Perrin (Phenix) : nous avons sauvé à ce jour 125 millions de repas

    Valentine Courcoux Perrin Head Of Marketing & Communications chez ...