Contenus

Engie : consommateurs, usages digitaux et transition écologique

L’activité digitale représente 10 % de la consommation électrique mondiale, 4% des gaz à effet de serre (plus que l’aérien qui correspond à 2,5% de ses émissions…) 

Sur ces 10%, les utilisateurs représentent 60% de la consommation. Nous avons donc tous un impact macro par une somme d'effets micro : (recherche moteur de recherche, envoi d’un e-mail…).


La transition énergétique chez Engie

Les équipes d’Engie se sont demandées comment elles pouvaient traiter ce sujet en interne. En 4 ans, la société a divisé par 10 son empreinte carbone.

Pour se faire, Engie a actionné des leviers en interne - durée du vie du parc informatique, passage au cloud, optimisation énergétique des datacenters... - mais aussi en poussant la démarche avec ses partenaires comme Google, Microsoft, HSBC, Qorant,...

Premier grand sujet : le site internet Engie.com -  qui a d’ailleurs été récompensé au concours de La Nuit des Rois 2020. Tout a été optimisé pour consommer le moins possible : Dark mode, lazy load… Aujourd’hui Engie est le 1er site des entreprises CAC 40 en termes d’impact énergétique.

Deuxième levier : celui des e-mails. En effet, un salarié d’Engie reçoit en moyenne 120 mails / jour. Un plug-in a été créé sur Outlook en interne afin de calculer l’impact CO2 d’un e-mail (poids de la pièce jointe, nb de personnes en copie, etc)

Troisième levier : L’impact de l’achat média. Engie a décidé de travailler avec la société Impact+ qui permet d’auditer et améliorer le plan média. Cet audit a permis d’éco-optimiser les campagnes en jouant sur les contenus, les types de connexions, les devices… Outre les KPI classiques, les KPI d’impact CO2 sont tout aussi important désormais dans les campagnes du groupe déosrmais.


Engie oui, mais les consommateurs aussi…

Afin d'aller plus loin et embarquer ses clients, l'entreprise a engagé un plan média sur plus de 40 millions de contacts afin de sensibiliser le plus grand nombre. Mais le groupe ne s'arrête pas là. En effet, Engie a décidé d’entrer dans une dynamique plus forte de pédagogie et de vulgarisation en créant des contenus avec des Youtubers et la rédaction du Huffingtonpost.

L’entreprise a également lancé à la rentrée le programme #GreenerDigital qui consiste à sensibiliser et impacter les usages des consommateurs en partageant des best practices comme : 

  • Optimiser ses recherches Internet
  • Vérifier l’impact de son site internet
  • La consommation de ses applications sur mobile
  • La consommation de ses appareils à la maison.
  • Passer à l’éco-branding
  • Etc…


Pour aller plus loin encore

Le projet n’en est qu’à ses débuts et les perspectives d’évolution sont multiples. Le groupe réfléchit à la création d’un label Green Digital ou un KPI “green digital”... Rendez-vous dans quelques mois pour le savoir 😉



>> Retrouvez l'intervention de Julien Marcaut, VP Digital communications d'Engie sur ce sujet lors de la conférence Marketing Remix par ici

>> Le compte-rendu complet de Marketing Remix 2020 est disponible par là



Photo by Benjamin Davies on Unsplash

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Roxane Adle-Aiguier (Orange) : l’IA doit être durable, responsable, inclusive et éthique

    ...

  • La consommation de jeux vidéo et mobile explose

    Sans surprise, la consommation de jeux vidéo a explosé pendant ces longs mois de pandémie. Un phénomène qui touche les jeux sur tous les su...

  • Le jardin numérique : une alternative aux réseaux sociaux

    Les critiques se multiplient contre les réseaux sociaux qui concentrent le pire et le meilleur de nos sociétés. Certains internautes prennent...