Pub

Forte baisse de la publicité en 2020 : 3,2 milliards d’euros volatilisés en France et 6 autres points

Warc a publié une étude très fournie, portant sur 96 pays,  sur les effets de la crise du Coronavirus. 

7 points méritent d’être retenus :

1 - Une baisse de 8,1 %... mais moins dure sera la chute qu’après la crise de 2008

Conséquence de la crise du covid, la chute des investissements publicitaires sera conséquente, elle sera de 8,1% mondialement, soit 49,6 milliards de dollars.  Mais contrairement à l’économie dans son ensemble elle sera moins forte qu’après la crise financière de 2008. La publicité avait alors connu un effondrement de 12,7%.

2 -  Presque tous les secteurs seront concernés par cette baisse

WARC  étudié 19 catégories. Les secteurs de la publcité les plus touchés seront :

  • le voyage  : -31,2 %
  • loisirs et divertissement : - 28,7%
  • les services financiers : -18,2%
  • le retail : -  15,2 %
  • l’automobile : -11,4%

3 - la publicité off line souffrira plus  

Tectonique des plaques accélérée ? La baisse mondiale pour les média traditionnels sera de 16,3%, avec par ordre :

  • le cinéma : - 31,6%
  • la publicité extérieure : - 21,7%
  • les magazines : - 21,5 % 
  • les quotidiens : -19,5%
  • la télé : - 13,8% 

4 - La publicité online souffrira moins 

La croissance de la publicité en ligne sera mondialement… plate, mais (très légèrement) positive : +0,6%

Cela dit, les moyennes cachent des très grosses disparités de croissance :

  • social media : +9,8%
  • vidéo : + 5%
  • search : +0,9%

5 - Duopole gagnant 

Une situation où Google et Facebook tirent comme on pouvait s’y attendre, leur épingle du jeu. 

  • Alphabet,  avec + 1,6%  de croissance attendu (au lieu de 10,4% prévus), occupera 24,4% du marché
  • Facebook :avec  + 11,5% vera sa part de marché atteindre le 13,8% mondialement

6 - La France leader dans la baisse

Alors que la dépense publicitaire en Europe sera de 12,2% en moyenne, la France sera la plus mauvais élève. Dans l’Hexagone, 3,1 milliards seront volatilisés, soit une chute de 18,7%. Au Royaume-Uni la baisse sera de 16,4%, quant à l’Allemagne, il ne sera “que” de 6% 

7 - un retour à la croissance attendu dès 2021

La croissance mondiale de la publicité sera alors de 4,1%

Image : Shutterstock

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • François-Xavier Leray (The Trade Desk) : nous sommes sans commune mesure plus forts que l’année dernière à la même période

    Nous avons interviewé François-Xavier Leray, directeur France de The Trade Desk. L'acteur indépendant de la publicité en ligne connaît une ...

  • Comment les marques s’emparent de l’eSport

    Ford vient de dévoiler une voiture de course « virtuelle » imaginée avec sa team eSport Fordzilla. L’annonce a été faite dans ...

  • L’attribution digitale : sortir du last click & gagner en efficacité !

    ...