Contenus

Inbound Marketing, quels contenus à l’ère du Mobile First ?

I

30,3 millions d’internautes français qui se connectent chaque jour sur Internet via leur smartphone. 
Rapporté à l’ensemble de la population française de 2 ans et plus, le temps moyen quotidien passé sur Internet est de 31 minutes sur ordinateur et … 53 minutes sur mobile.

Le trafic, déjà Mobile First tend, pour certains, à devenir Mobile only.

Pourtant, alors que le mobile est plus utilisé que l'ordinateur, la qualité de l'expérience utilisateur est telle qu’il convertit 2 fois moins.

A l’heure où les stratégies de contenus doivent être pensées d’abord pour le mobile avant d’envisager une optimisation pour le desktop, quels contenus proposer pour améliorer l’expérience des mobinautes et convertir davantage.    

Adapter ses objectifs de conversion au device Mobile

Juger de la performance du device mobile sur les mêmes critères que sur desktop manque souvent de pertinence.
60% des recherches locales sur smartphone donnent lieu à une visite en point de vente dans la journée. Peut-on en dire autant des recherches sur ordinateur ? 

Inversement, tout ce qui nécessite de remplir un formulaire (téléchargement de livre blanc, inscription à une newsletter, questionnaire de satisfaction, …) est plus performant sur desktop, et pour cause, les formulaires à remplir ont très souvent été imaginé pour une saisie sur un ordinateur.

Les objectifs de conversion doivent donc être considérés comme une part importante de la stratégie de contenu mobile, quitte à adapter les touchpoints avec la marque en conséquence. 

Produire des contenus en phase avec les recherches mobiles

La recherche d’informations locale peut être un bon point d’entrée sur son site, surtout que ces recherches donnent lieu à des visites en point de vente.

Les contenus du type « où trouver les meilleurs … à tel endroit » sont particulièrement adaptés aux recherches des mobinautes. C’est le cas aussi de tous les contenus de type FAQ (comment faire ?) boostés par les recherches vocales

Structurer ses contenus pour les écrans de smartphones

Un contenu qui tient compte de la verticalité de l’écran, des liens adaptés à un clic du doigt, des paragraphes courts et aérés pour faciliter la lecture sur un petit écran sont autant d’éléments qui font la différence quand on veut générer de l’engagement sur mobile.

Sur smartphone, l’attention se porte sur les 2/3 supérieurs et principalement le centre de l’écran. On mettra donc toujours la phrase d’accroche à cet endroit et on privilégiera la pyramide inversé pour structurer son contenu.

Source : ResearchGate

Alimenter le content snacking 

Le mobinaute sort son smartphone 150 fois par jour en moyenne pour grignoter une info vite-fait-bien-fait

Infographies, brèves, citations, vidéos de 6 secondes (qui s’adaptent aux stories) sont autant de micro-formats qui ont la cote. Ils peuvent servir d’accroche à des contenus plus longs qui seront lus sur un ordinateur plus tard.

Les contenus à sncaker sont les contenus mobile first par excellence. 

Les meilleurs sont d’ailleurs récompensés depuis deux ans par Les « Snackable Content Awards ».

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Bruno Massiet du Biest (Melty) : les nouveaux objectifs, les partenariats avec les plateformes, les modèles du contenu

    Nous avons rencontré Bruno Massiet du Biest, depuis un an CEO de Meltygroup. Nous avons voulu savoir où en était l'emblématique m...

  • Tendances du marketing olfactif : on vous met au parfum

    L’invention du marketing sensoriel, qui sollicite les cinq sens pour toucher les consommateurs, suit de près l’invention des grands...

  • Le login éditeur par le GESTE : comment les média facilitent l’expérience utilisateur en s’unissant

    Récompensé dans la catégorie Espoir lors de la VIème Nuit des rois, le Login Editeur proposé par le GESTE et Axionable, devrait voir l...