Pub

Le podcast, futur incontournable du plan media ?

David MG / Shutterstock

2018 est incontestablement l’année du podcast natif.

Popularisé au milieu des années 2000 par Apple (et son iPod), le podcast servait, jusqu’à peu, à écouter en différé des émissions de radio. Radio France, leader du secteur, revendique  60 millions de téléchargements chaque mois.

Désormais, le podcast se veut natif. Grâce à des acteurs tels que Binge audio, Louie Media ou Nouvelles Ecoutes, ce sont des séries audio originales qui sont proposées, soit sur le Web, soit sur des plateformes d’écoute telles que Arte radio, Deezer, Spotify ou Youtube.

Et ça marche. En particulier auprès d’une audience qui a souvent délaissé la radio mais ne rechigne pas à écouter près de 14 podcasts par mois sur son smartphone.
L’audience est de 4 millions d’auditeurs mensuels et croît rapidement. Binge revendique une hausse de 60% d’écoute au premier trimestre 2018 par rapport à 2017[1]. L’équipement en enceintes connectées pourrait accélérer le phénomène.

Que font les citadins entre 25 et 49 ans avec leurs écouteurs dans le métro ? Ils écoutent le dernier épisode de Chiffon, La Poudre, Tech Off ou encore 3.55.

Aux Etats Unis, 26% de la population en écoute et le podcast a généré 314 millions de dollars de revenus publicitaire en 2017 (+86%[2]).

En France, les annonceurs sont encore peu nombreux sur ce format pour lequel il n’existe pas encore de dispositif de mesure d’audience, mais quelques initiatives sont à noter.

Des Media non vocaux se mettent aux contenus audio :

Au printemps 2017, Prisma Media s’est associé avec Deezer pour diffuser des podcasts produits par cinq de ses titres : Capital, Femme actuelle, Business Insider, Ça m’intéresse et Voici.

Avec le journal L’équipe, rugby, basket, golf, chaque sport a désormais sa série en podcast.

Pour les amateurs de rugby, c'est ici.

Les Echos produit le podcast Tech off. Un vendredi sur deux un entrepreneur de la Tech reçoit la rédaction des Echos chez lui pour le petit déjeuner. Une série audio qui rencontre un vif succès.

Des marques créent leurs séries audio

Aidées par des studios de création de contenus audio comme Louie Media, les marques peuvent concevoir leurs propres podcasts.

Ainsi, Chanel a lancé sa série 3.55 en novembre 2017. En 3 minutes et 55 secondes, la marque donne la parole à des personnalités et explore les arts, la créativité et autres thèmes qui lui sont chers.
La marque vient d’entamer une septième saison, sur le thème de l’Opéra Garnier.

 

Air France propose des playlists à écouter à bord de ses avions ou sur la terre ferme.

Air France Music

Quelques annonceurs se font une place dans des podcasts natifs de grande écoute

En 2018, la publicité commence à apparaître en introduction de certains podcasts natifs.

Ainsi, Chiffon, le podcast qui s’intéresse à la sociologie de la mode de Valérie Tribes, démarre ses derniers épisodes par le nom d’une marque « sponsor », Le Tanneur en l’occurrence.

Guerlin s’est associé à La Poudre, un autre podcast féminin, animé par Lauren Bastide.

Créer son propre podcast ou s’associer à un podcast existant, tels sont les deux options qui s’ouvrent aux annonceurs qui souhaitent investir sur ce nouveau Media.
Les contenus devraient continuer à s’étoffer dans les mois qui viennent. En effet, le lancement en septembre d’Europe 1 Studio, laboratoire destiné au développement de Podcasts natifs et applications pour assistants vocaux, ainsi que le « bar à podcast », atelier mensuel proposé aux journalistes du groupe Radio France qui souhaitent créer des contenus audio innovants devraient booster l’offre.

Du côté de la diffusion, Majelan, « le Netflix du podcast » d’après Mathieu Gallet, son fondateur, doit voir le jour en 2019.

[1] Chiffres Podtrac.

[2] https://www.iab.com/news/us-podcast-ad-revenues-2017/

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • Publicité digitale : six tendances pour 2019

    C'est la fin de l'année, et comme chaque année nous publions nos tendances. Elles sont  issues du book du marketing digital 2019, que nous avo...

  • Benoît Oberlé (Sirdata) : le consentement donne plus de sécurité à la data

    ...

  • Progression record de la pub : tout va bien pour le social, le search, la vidéo… et la télé

     Prévisions revues à la hausse pour 2018 ! L'étude MAGNA / IPG Mediabrands table sur une croissance publicitaire de 4,5% en 2018 en F...