Contenus

Sandrine Murcia (Cosmian) : la femme qui veut rendre Internet “Great Again”

Sandrine Murcia CEO de COSMIAN Credits B Boccas

L’ère des startups privacy by design a commencé. Sandrine Murcia, une ex Google lance Cosmian, accompagnée de   

Raphaël Auphan, COO, Ingénieur et entrepreneur (ex DG de Scilab et spécialiste des objet connectés et de l’internet mobile) et de Bruno Grieder CTO (ex co-fondateur d’Amalto et de la joint-venture blockchain Ondiflo).

Qu’est-ce que Cosmian ? c’est une nouvelle solution distribuée permettant reprendre le contrôle de ses données personnelles et de réhabiliter transparence, échange et conversations entre les internautes, les créateurs de contenu et les marques et...Peut être...Un disrupteur potentiel d’Ad Words...

Interview et decryptage :

Viuz- Comment allez vous rendre l’internet “Great again” ?

Sandrine Murcia, CEO de Cosmian : Nous ne sommes, heureusement, pas les seuls à vouloir rendre Internet “Great Again” mais notre volonté est de replacer l’internaute au centre des services, des équilibres et des forces.

Nous voulons qu’Internet redevienne -comme à ses débuts- un vecteur d’innovation et de foisonnement de services.

Viuz : Cosmian comment ça marche ?

Sandrine Murcia : Cosmian est une extension du navigateur qui va devenir un réceptacle de  vos données sur vos terminaux doublé d’un protocole de communication qui vous permet d’échanger les données que vous souhaitez quand vous surfez sur un site.

Cosmian permet ainsi d’échanger du contenu contre des données personnelles mais anonymes et offre la possibilité de payer pour du contenu via la blockchain.

Il permet enfin aux marques de contacter des clients ou utilisateurs potentiels de manière sécurisée et anonymisée.

Notre CTO a l’habitude de dire : “une fois que la donnée est donnée, elle est donnée”.  L’enjeu de Cosmian n’est pas l’accès aux données mais la capacité les échanger sans les partager et d’ajuster ses niveaux de réponses avec les sites, les éditeurs et les marques.

Viuz : Comment les marques peuvent-elles toucher les utilisateurs de Cosmian ?

Nous travaillons sur un protocole de “Reverse Data Matching” qui permet aux marques de pouvoir enchérir sur des profils d’acheteurs potentiellement intéressés à communiquer avec des marques.

Ce nouveau protocole permet aux marques d’interroger les données de manières anonyme. Le produit de l’enchère partant en majorité à l’internaute.

Viuz : Quel est le business model de Cosmian ?

Sandrine Murcia : Le modèle économique de Cosmian est lié à l’utilisation de tokens, jetons d’échange entre les utilisateurs, les créateurs de contenus, les publishers ou les marques.

C’est un business model intimement lié au mode de gouvernance décentralisé de la solution. Nous disposons donc d’une structure technique de R&D qui sera rémunérée via les transactions sur les Tokens.

Nous mettons en place en parallèle une fondation permettant de garantir la gouvernance et l’équilibre du système avec les différentes parties prenantes.

L’une des tâches principales de cette fondation s’attachera justement à ne pas re-créer un Internet Centralisé.

Dans ce cadre, nous préparons un ICO (Internet Coin Offering) pour la fin de l’année afin de créer les premiers Tokens de l’écosystème Cosmian.

Viuz : Les créateurs de contenu et publishers peuvent-ils (vraiment) gagner de l’argent avec Cosmian ?

Sandrine Murcia : Soyons clairs, nous n’avons pas encore toutes les réponses et nous abordons ce pari avec humilité. Notre mission est de rendre l’internet aux Internautes. Cela implique donc de permettre aux éditeurs et aux créateurs de reprendre un contrôle direct avec l’internaute et de créer une nouvelle valeur d’échange pour les créateurs, les lecteurs et les marques.

Nous sommes persuadé que le modèle des publishers sur la pub est mort et qu’il est temps de recréer des systèmes de relation aux marques qui vont dans le sens de l’utilisateur.

Nous travaillons ainsi avec plusieurs éditeurs sur des manières inédites de rentrer en contact avec leur lectorat et leur donner la possibilité de s’abonner.

L’une des nouvelles possibilités offerte par Cosmian est la capacité de mutualiser différents abonnements sources de revenus en désintermédiant les grandes plateformes tech. Il offre également une mise en relation des données riches et anonymes de l’internaute pour fournir une expérience de contenu personnalisé...

Viuz : Le lancement de ce type de service implique une adoption massive at scale. Comment allez vous réaliser cet exploit ?

Sandrine Murcia : Nous sommes clairement dans une logique de réseau utilisateurs, éditeurs et marques.

L’un des objectif principaux de Cosmian dans les prochains mois sera donc de travailler sur les leviers d’adoption afin de promouvoir l’installation de Cosmian. Nous réfléchissons par exemple aux adopteurs d’Adblockers  qui restent -même déçus- de grands utilisateurs internet...

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Zuck l’enfant roi et 7 autres pépites digitales

    Credit Shutterstock Mario BredaArticle de fonds, insights inédits et analyses distanciées, cette semaine Viuz a sélectionné pour vous 8 ...

  • Axelle Tessandier (WondHer) : le digital est une très bonne chose, s’il est inclusif

     ...

  • Instagram, les flop accounts sont les nouveaux forums et 12 autres pépites digitales

    les flops accounts sont les nouveaux forums . A lire également : les expériences quasi paranormales de targeting publicitaire.Y'a pas ...