Pub

Konrad Feldman, CEO et co-fondateur de Quantcast : “L’impact de l’intelligence artificielle sera bien plus grand qu’Internet”

Créé en 2006 et basé sur la puissance de la data et la granularité de la mesure, Quantcast demeure l’une des rares pépites digitales de l’Ad Tech à tenir tête aux GAFA.

Nous avons rencontré Konrad Feldman CEO et fondateur de Quantcast à l’occasion de son passage à Paris.

Vision, insights et retour d’expérience de fondateur :

Viuz- Votre ambition au départ de Quantcast était de faire une publicité display aussi efficace que le search où en êtes vous 12 ans après ?

Konrad Feldman : Il faut se souvenir qu’en 2005 quand je suis arrivé dans la Silicon Valley, Google préparait son IPO. Avec mon bagage de machine learning et de recherche en intelligence artificielle  je voulais comprendre le modèle publicitaire hors search (et donc hors publicité “Pull”). Après avoir passé un annonce sur Craiglist pour qu’on m’explique le display, j’ai réalisé qu’il y avait un gap énorme et que les bannières n’étaient ni adaptées, ni personnalisées au niveau utilisateur.

J’y ai vu l’opportunité technologique de rendre la publicité plus efficace.

12 ans après, nous avons fait de considérables progrès dans les comportements dits “haut de tunnel” comme l’influence ou la préférence de marque. En bref, ce qui impacte en amont le comportement d’achat d’une manière efficace et non intrusive.

Viuz : Comment voyez vous la publicité évoluer dans un monde post-RGPD et privacy by design ?

Konrad Feldman : La tendance continue de la transition digitale est la construction de meilleures expériences pour les consommateurs. Dans ce cadre, le RGPD sur lequel nous avons travaillé depuis deux ans notamment à travers le socle défini par l’IAB Europe, enracine la notion de consentement et de choix ce qui est fondamental.

Au moment où nous parlons, il reste encore de nombreuses incertitudes quant à l’interprétation et la mise en place du RGPD selon les pays. Mais ce qui est clair, c’est que la notion de consentement est devenue un fait majeur de business pour les entreprises.

Je pense enfin que la publicité va encore évoluer dans le sens d’une meilleure expérience. Il y a aujourd’hui une explosion sans précédent des contenus et les utilisateurs comprennent de mieux en mieux que les excellents contenus coûtent de l’argent et que le financement de contenus de qualité passe aussi par la publicité.

Viuz : Quels sont vos projets les plus prometteurs et comment appliquez vous l’intelligence artificielle à la publicité ?

Konrad Feldman : Nous avons une grande équipe de R&D chez Quantcast dont le but est  d’optimiser constamment nos modèles de machine learning pour laisser les marques, les éditeurs et les agences se concentrer sur les aspects créatifs et stratégiques qui restent une bien meilleure utilisation du génie humain..

Aujourd’hui, la taille des données mesurées comme  la puissance de calcul ne sont ni compréhensibles, ni accessibles en mode manuel. Nos machines prennent des millions de décisions en une seule seconde...En bref, Excel ne peut plus être l’outil n°1 d’optimisation publicitaire... Grâce aux nos outils de mesure et notre vue du graph d’audience en temps réel nous affinons sans cesse une compréhension des audiences et de la data que seules les machines peuvent collecter, appréhender et optimiser.

Aujourd’hui, même si je suis conscient que l’AI est très haut dans la courbe Gartner et souvent victime de la hype des “inflated expectations” je suis persuadé en tant que chercheur et praticien que l’intelligence artificielle sera transformative pour les entreprises et la société au sen large. En terme d’impact, l’IA sera plus grande qu’internet.

Chez Quantcast l’IA nous permet de comprendre des audiences à un niveau inédit, trouver de nouveaux publics et parfois même de nouveaux produits. Je me souviens de ce fabricant de produits pharmaceutiques qui a compris en voyant nos données d’audience que son premier marché n’était pas la population masculine âgée mais les auxiliaires de vie, jeunes et féminines ce qui a littéralement bouleversé son approche et ses livrables marketing.

Viuz- Vous tenez la barre de Quantcast depuis 12 ans maintenant, quelles sont vos leçons d’entrepreneurs ?

Konrad Feldman : La première c’est que les gens sont la ressource la plus précieuse d’une société. Mon conseil aux entrepreneurs : veillez aux gens dont vous vous entourez et à la culture que vous créez et ce, à chaque stade d’évolution de votre société.

La deuxième c’est qu’il y a toujours des cycles, des hauts et des bas dans la vie d’une entreprise. L’important c’est de progresser dans la bonne direction.

La troisième c’est de choisir une opportunité où vous pouvez créer ou disposer d’un “avantage injuste.”.

Notre vue en temps réel du consommateur, autonome et adaptative n’a pas d’équivalent à part pour des sociétés comme Google. C’est l’un de nos principaux avantages.

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • “Le marketer de 2018 sera un alchimiste !” Gartner : 12 tendances technologiques qui disruptent le Marketing

    Credit Shutterstock 927 Creation“Le marketer de 2018 sera un alchimiste capable de mixer publicité programmatique, bots conversationnels ...

  • L’AI marketing : nouveau principe de l’automatisation intelligente

    Credit Shutterstock Jakub KrechowiczSelon une étude de Juniper Research les retailers dépenseront bien plus que les autres départements d...

  • Ad Tech – MarTech : qui recrute ?

    Credits Shutterstock Sudtawee ThepsuponkulL’Ad Tech et la MarTech sont des industries pesant près de 30 milliards de dollars et employant...