Pub

Etude : 420 milliards d’euros pour la pub digitale en 2022. 75% boostée à l’IA

credits shutterstock weedezign

Juniper précise que le phénomène des Adblockers, grâce aux whitelisting de plateformes de “publicité” acceptable ne devrait pas avoir l’impact délétère prévu sur la publicité digitale avec une croissance réduite de 2% en cinq ans. Le manque à gagner publicitaire résultant des Adblockers devrait néanmoins s’élever à 17% des revenus publicitaires digitaux en 2017 et 19% en 2022.

75% des publicités dopées à l’IA en 2022

L’étude estime également que 75% des publicités digitales diffusées en 2022 auront recours à l’AI en matière de ciblage. De même, les nombreuses data coopératives entre éditeurs et e-commerçants permettront d’augmenter l’efficacité des ciblages en matière de géo-localisation ou de ciblage cross-device.

Comme le précise Sam Barker, auteur de l’étude “Le facteur critique de la préservation des revenus est le maintien d’une expérience de qualité sur les navigateurs”.

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • Hugo Loriot (fifty-five): “Le RGPD va créer des walled gardens de plus en plus impénétrables”

    ...

  • 10% de la publicité Facebook vient de Chine

    La Chine 2ème marché de Facebook  ? Bian Wieser estime ainsi que la Chine constituerait de facto le deuxième marché pour Facebook après ...

  • Performance publicitaire et privacy : soyons fiers d’être européens !

    Le 17 mai, nous sommes partenaires du Retency Insitute : nous co-organisons ...