Pub

Etude : 420 milliards d’euros pour la pub digitale en 2022. 75% boostée à l’IA

credits shutterstock weedezign

Juniper précise que le phénomène des Adblockers, grâce aux whitelisting de plateformes de “publicité” acceptable ne devrait pas avoir l’impact délétère prévu sur la publicité digitale avec une croissance réduite de 2% en cinq ans. Le manque à gagner publicitaire résultant des Adblockers devrait néanmoins s’élever à 17% des revenus publicitaires digitaux en 2017 et 19% en 2022.

75% des publicités dopées à l’IA en 2022

L’étude estime également que 75% des publicités digitales diffusées en 2022 auront recours à l’AI en matière de ciblage. De même, les nombreuses data coopératives entre éditeurs et e-commerçants permettront d’augmenter l’efficacité des ciblages en matière de géo-localisation ou de ciblage cross-device.

Comme le précise Sam Barker, auteur de l’étude “Le facteur critique de la préservation des revenus est le maintien d’une expérience de qualité sur les navigateurs”.

Plus d'articles Pub

+ TOUS LES ARTICLES Pub
  • Fabien Magalon (Alliance Gravity) : “Nous pouvons être mieux-disants par rapport aux GAFA”

    l’observatoire e-Pub du SRI, le search et les réseaux sociaux ont capté 78% des investissements publicitaires digitaux, et 90% des nouveaux i...

  • Quel impact des cabinets de conseil sur les agences et les marques ? L’analyse de Thomas Husson (Forrester)

    ...

  • Yohann Dupasquier, Guillaume Valicon (Tradelab) : “Le coût par heure (CPH) et la durée d’exposition peuvent devenir de nouveaux standards de marché” 

    Aujourd’hui, nous proposons aux annonceurs d’optimiser leur CPH tout en facturant au CPM. Demain, les annonceurs n'achèteront plus des i...