Mobile

Kevin Kelly (Wired) “Pour une bonne réponse demandez à une machine, pour une bonne question demandez à un humain”

wired-kevin-kelly-quantcast-supernova

A l’occasion de Quantcast Supernova, nous avons pu interviewer Kevin Kelly, penseur, visionnaire technologique et fondateur de Wired.

Kevin Kelly a récemment publié Inevitable, une plongée dans les 12 tendances technologiques du futur.

Nous lui avons posé quatre questions :

Viuz : Vous écrivez dans votre livre “Inevitable” que l’Intelligence Artificielle définira l’humanité. Que voulez vous dire par là ? 

En fait, nous ne savons pas qui nous sommes et ce que nous sommes. Par ailleurs nous sommes des sujets sur lesquels il est difficile de faire des expériences profondes pour des raisons éthiques.

C’est pour cela qu’en fabriquant des esprits synthétiques nous nous dotons en fait de microscopes permettant de comprendre nos propres esprits et ce que nous sommes réellement.

Viuz :  Vous parlez des qualités humaines qui sont des qualités Génératives qui ne peuvent être répliquées. Quelles seront selon vous ces qualités humaines du futur ?

Alors que les Robots et l’Intelligence Artificielle sont très bons dans les tâches d’optimisation et d’efficacité, nous les humains nous sommes très bon dans l’exploration, la perte de temps qui sont certes des process inefficaces mais qui ouvrent la voie à l’innovation et à la créativité.

En bref, pour une bonne réponse demandez à une machine, pour une bonne question il faut demander à un humain

Nos qualités seront donc de poser de bonnes questions auxquelles les machines pourront répondre  et le futur job des humains sera d’inventer de nouveaux jobs pour les robots.

kevin-kelly-wired-quantcast-supernova

Viuz : Vous dites que l’intelligence rendra les objets plus partageables ?

Les objets dotés de capteurs et qui communiquent, interagissent, délivrent de la data et augmentent leur valeur de partage.

C’est comme un langage, il est limité dans son utilité quand il est inerte et sans vie… Les objets du futur permettront de collaborer, de coopérer et plus il y aura d’interactions potentielles plus il y aura un d’enrichissement mutuel.

Viuz :  Un phrase de votre livre nous intrigue :  “ Les entreprises les plus rapides, larges, en croissance et profitables seront les entreprises qui découvriront des modes de partage invisibles et encore inédits”

Il y a 20 ans personne ne pensait que le partage serait aussi valable ni puissant.

On n' imaginait pas que l’on puisse partager tant de choses valables à plus de 1 milliard de personnes. Au delà de Facebook qui est l’exemple évident je regarde aussi les sociétés Chinoises qui sont à 5 ans de devenir des sociétés globales.

Regardez WeChat : c’est Facebook, Amazon, Ebay et Twitter en un seul endroit...

C’est une raison pour laquelle je reste optimiste : je lis beaucoup d’Histoire et je vais souvent en Asie.

kevin-kelly-de-wired-quantcast-supernova-novembre-2016

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Un été digital 2017 : 11 news  à retenir

    un Pinterest-like pour ses membres Prime. Parallélement déclenche un procès contre Travis Kalanik, ex CEO pour Fraude. Snap qui avait...

  • L’ère du digital care selon McKinsey

    ...

  • Etude : Alexa d’Amazon dépasse les 15.000 skills aux US, 20.000 dans le monde

    Les Flashs actus : 20% des skills Autre enseignement de l’étude : les “Flashs Briefings” conçus par des éditeurs tels que le Wall Str...