E-Commerce/Paiements

Etude: avantages comparatifs des magasins physiques et virtuels

L’observatoire LCL/Opinion Way s’est concentré pour sa 3ème édition sur les comportements d’achat des urbains dans les commerces physiques et sur Internet.

Alors que l'achat sur Internet se généralise au moins pour les urbains, l'étude présente plusieurs enseignements qui permettent de mieux comprendre les rôles que peuvent jouer magasins physiques et magasins en ligne pour mieux servir le consommateur/shopper dans une logique omnicanal.

#1 : L’achat sur Internet devance le canal traditionnel sur 2 catégories de produit/service  : les services de voyage d’une part et les produits culturels d’autre part. Le canal traditionnel demeure cependant privilégié pour l’ensemble des autres catégories de produits/services et en particulier pour l'alimentaire.

#2 : Les principales motivations à acheter sur Internet sont d’ordre financière ou pratique : l'attractivité et la facilité de comparabilité des prix et le confort d’achat (achats à tout moment, absence de file d’attente…) sont les principales raisons citées.

 

#3 : A l’inverse, 2 principaux freins subsistent : l’impossibilité de voir ou de manipuler le produit avant de l’acheter et le montant des frais de port. Logiquement, les motivations principales d'achat en magasins physique sont la possibilité de voir, toucher, essayer les produits (51% le citent comme raison principale) et de pouvoir disposer du produit immédiatement.

#4 : La recherche d’informations sur Internet avant achat en magasin est une tendance forte. 87% des actifs urbains le font au moins de temps en temps et 41% le font très souvent (67% d’entre eux déclarent le faire au moins de temps en temps).

#5 : L’achat sur Internet est autant voir plus synonyme de plaisir aux yeux de l’ensemble des actifs urbains.
La reconnaissance « client » n’est pas en reste puisqu’1 actif sur 2 se dit autant reconnu / pris en compte sur Internet qu’en point de vente.

Achat coup de coeur et canal utilisé

 

Méthodologie : étude réalisée en ligne sous forme d'interviews auprès d’un échantillon de 803 répondants les 5 et 12 décembre 2012.
Cible de l'étude : Les actifs urbains entre 25 et 49 ans vivant dans une agglomération de plus de 30 000 habitants (échantillon représentatif des Français de cette cible sur base de critères de sexe, d’âge, de profession et de région).

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Le magasin plus fort que le web : renversement de tendance ?

    Une simple statistique finement analysée par Cardlytics, une plateforme publicitaire spécialisée dans les programmes de fidélité des ba...

  • Shein : hypercroissance et mode ultra rapide. 5 points pour comprendre

    ...

  • E-commerce : le commerce conversationnel remplacera-t-il les navigateurs web ?

    Par Philippe Peyresaubes, General Manager VTEX France ...