Mobile

Réussir ses landing pages pour mobile : 7 règles à connaître

2013 – Année du mobile ? Des études prévoient que l’usage mobile devrait dépasser l’usage PC dès 2014.
Qui dit mobile, dit également nouvelles règles du jeu : un nouvel écran, une navigation au doigt, des moments et contextes d’usages différents … Cet article vous propose 7 règles pour construire des pages d’atterrissage pour mobile :

#1 : Maximiser sa compatibilité sur les navigateurs mobiles

Le Flash, les images au format PNG-24 ou l’utilisation de plugins pour afficher un contenu sont globalement peu compatibles. Il faut leur préférer des normes comme le HTML 5, jQuery ou tout simplement des JPGs pour un meilleur rendu de vos contenus.

#2 : La taille ne fait pas tout ?

Et pourtant sur mobile, c’est précisément le cas. Un responsive design ou conception adaptative en français permet une consultation de votre page optimale que ce soit sur tablette, e-reader ou mobile, le site s’adapte automatiquement à la taille de l’écran qui peut varier de 3 pouces à 11 pouces environ.

#3 : Un argument de poids : 20 kb et pas plus

La page doit être rapidement accessible, il est recommandé de ne pas dépasser 20kb pour que la page puisse se charger en 5 secondes et moins.

#4 : Obéir au doigt et au stylet

Assurez-vous que les liens présents sur votre page offrent une zone de clic entre 38*38 pixels et 44*44 pixels. Les clics par erreur sont un vrai problème, on estime par exemple que près d’un clic sur 2 est involontaire sur mobile. Pour les éviter, ajoutez des espaces négatifs et des marges entre vos liens.

#5 : La rédaction de l’accroche

Le mobile est davantage tourné vers l’instantanéité et le local - le mobinaute n’a pas la même attention à offrir à nos accroches. Ici plus qu’ailleurs, il faut être concis et attractif. Chaque mot compte, l’accroche ne devra pas dépasser les 3-4 mots.

#6 : Le formulaire et le bouton d’appel à l’action (CTA)

Il est conseillé de placer son bouton d’appel à l’action dans les 100 premiers pixels pour qu’il reste visible. A défaut, un teaser incitant à scroller dans le bas de page est intéressant. Offrir une solution de rappel automatique (click to call) peut être un véritable plus.
Concernant le formulaire, il est conseillé de réduire le nombre de champs au maximum ou de le passer en plusieurs étapes pour diminuer l’effort perçu par le mobinaute. Attention à la solution de captach utilisée, la correction automatique peut faire chuter votre taux de conversion.

#7 : Testez vos landing pages mobile

La meilleure façon de réussir vos landing page mobile est de les A/B tester pour aboutir à une version optimisée avec
un bon taux de conversion.

Pour aller plus loin, consultez : Réussir son emailing sur Mobile, les trucs à savoir

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • La voiture premier vecteur de croissance des paiements connectés

    Credit Shutterstock Ico MakerLe marché des paiements via objects connectés passera de à 24,5 milliards de dollars en 2018 à 410 milliard...

  • La dernière guerre des écrans ?

    en experts des business models asymétriques  gagner sur les deux tableaux : OEM et publicitaire et détrôner la sacro-sainte Télé des foyers...

  • Forrester : quelles prévisions pour 2019 ?

    Credits Shutterstock MONOPOLY919L’institut d’étude Forrester livre ...