Contenus

10 règles basiques de SEO

10 règles basiques de SEO"Beaucoup d'appelés mais peu d'élus" - Nous parlons bien des premières positions dans les SERP Google (search engine results page ou page de résultat de recherche).

Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel consiste en un ensemble de techniques visant à positionner un site Internet dans les premiers résultat de recherche des moteurs de recherche sur des requêtes bien définies. La particularité de la discipline réside dans le fait que personne ne connait vraiment le fonctionnement de l'algorithme qui régit les positions des sites indéxés.

Ce fameux algorithme évolue par ailleurs au rythme des fréquentes mises à jour  (Google Panda ou Google Pingouin pour les dernières) qui sèment parfois la désolation sur leur passage (cf.  Le moteur de shopping Twenga qui a perdu fin 2011 40% de son trafic et une part similaire de ses revenus au Royaume-Uni à cause de la mise à jour Panda).

En somme, le S.E.O. reste un far west digital ! Ces 10 règles basiques de SEO devraient vous permettre d'y voir plus clair :

  1. Balises Title - Meta Description et Hn : Ces balises présentes dans le code html sont lues et digérées par les robots spiders de Google qui les utilisent pour qualifier votre site et déterminer les requêtes sur lesquelles vous devriez être pertinent. Les balises Title et Meta Description sont affichées aux internautes sur les pages de résultat de recherche.
    A noter : chaque page doit avoir un contenu propre dans ses balises. Cet outil vous permettra de simuler votre annonce de résultat naturel avant qu'elle n'apparaisse sur les pages de résultat.
  2. Trouver le bon équilibre entre optimisation et lisibilité : Le truffage de mots clés dans votre article (pour augmenter la densité de vos mots clés stratégiques) est interdit par Google et n'est pas très internaute-friendly. Une des règles du SEO est de ne pas oublier que le lecteur final n'est pas le robot spider de Google mais bien l'internaute qui visitera vos pages et articles, c'est donc pour lui qu'il faut rédiger ses contenus.
  3. Fichier robots.txt : Contrairement au point précédent, ce fichier n'est lu que par les robots et leur indique les liens qui ne doivent pas être indexés (le fameux nofollow). Des pages par exemple avec peu de contenu original auront tout intêret à être masquées aux robots.
  4. Nom de domaine : Le nom de domaine fait partie des éléments qui ont un poids important dans l'algorithme de Google - il doit être mûrement réfléchi (et disponible !).
    A noter : depuis octobre la note des sites en "exact domain match" (ex : chalet-a-vendre.fr) a été dégradée.
  5. URL : Elles sont les adresses web de chacune des pages du site. Elles ne doivent pas être "cassées" et être uniques. Les mots clés qu'elles contiennent sont également importants pour Google.
    A proscrire : les URL constituées de chiffres inintelligible ou trop longues.
  6. Page Rank : Le Page Rank (du nom d'un des co-fondateurs de Google, Larry Page) est un indicateur de popularité d'un nom de domaine. Ce score allant de 0 à 10 est attribué par Google.
    A noter :  Lorsque vous envisagez des partenariats de visibilité avec échange de liens - consultez le page rank des sites.
  7. Netlinking : La pratique du Netlinking vous permettra de gagner en popularité au delà des efforts d'optimisation du contenu décrites plus haut.
    A noter : L'idéal est de récupérer des liens de qualité (avec l'ancre du lien bien renseignée) pointant sur les pages de votre site et si possible de la part de Sites disposant d'un page rank >=7
  8. Linkbaiting : Plus que jamais Google favorise les contenus qualitatifs c'est pourquoi il est devenu important de produire des contenus de qualité, originaux, régulièrement mis à jour (des news par exemple) et de nature à attirer des liens entrants spontanés vers ce contenu.
  9. Duplicate content : lorsqu'un même contenu est repéré sur 2 URL différentes, Google en conclut qu'il s'agit de duplicate content - un contenu dupliqué qu'il va juger peu qualitatif et moins bien positionner que le contenu original. Le duplicate content peut avoir un intêret pour le lecteur mais il vaut mieux le masquer aux robots.
  10. Black hat : le SEO a même sa face obscure appelée le black hat (en référence aux truands dans les westerns portant des chapeaux noirs). Le Black hat désigne les pratiques interdites par les moteurs de recherche et très peu éthiques pour atteindre les premières positions des résultats de recherche (les plus connues sont le cloaking, les splogs, le spam referrer,...)

 

Plus d'articles Contenus

+ TOUS LES ARTICLES Contenus
  • Retour sur IA et SOCIETE, la conférence by Viuz et Turing Club !

    Une belle matinée... Le ...

  • A vos agendas ! Marketing Remix 2019 aura lieu le 7 novembre

    ...

  • Les robots ont des droits

    ...