E-Commerce/Paiements

Comment faire décoller son marketing grâce aux drones

Difficile pour les marques et agences de faire abstraction du contexte sanitaire mondial. Mais il est aussi important de garder un œil à l’horizon, pour imaginer les dispositifs marketing qui permettront demain d’être toujours visibles et audibles. Et si une petite prise de hauteur avec un drone venait donner un nouveau souffle à votre stratégie marketing ?

Le drone comme outil de prise de vue

Le cinéma, la publicité et les médias se sont déjà largement emparés des possibilités originales de prise de vues photo et vidéo par drone. L’AFP, France Télévisions et TF1 internalisent même cette compétence en étant enregistrés comme opérateurs de drones auprès de l’aviation civile (obligation légale de la DGAC), tout comme de grands groupes qui utilisent les drones pour des missions de surveillance et maintenance de matériel (par exemple Bouygues, Engie, EDF, SNCF) ou encore l’évaluation à distance de sinistres (Groupama) (source Xerfi Research 2017).

Spécificité des prises de vue par drone : elles permettent une immersion du spectateur aussi bien dans des paysages que des intérieurs. Des caractéristiques intéressantes pour des marques qui disposeraient d’un patrimoine à mettre en valeur ou souhaiteraient réaliser des visites immersives de leurs bureaux ou usines. Démonstration avec la visite d’une usine de recyclage Paprec :

On remarque ainsi des utilisations originales des drones dans le secteur immobilier, pour mieux rendre compte des espaces et volumes intérieurs, tout en donnant une vision d’un bien dans le contexte de son paysage ou quartier (une tactique qui se justifie particulièrement dans la vente de biens d’exceptions, comme l’explique des professionnels de l’immobilier à nos confrères d’Immomatin).

Si vous voulez comprendre comment sont filmées ces vidéos par drone, décryptage plan par plan avec le vidéaste professionnel Fabien Nedelec, alias Frenshooter :

Le drone comme évènement artistique et commercial

La France était pionnière dès 2016 dans l’utilisation des drones pour l’industrie du spectacle, avec le déploiement d’une flotte de drones autonome inédite par le parc du Puy du fou dans le cadre de sa cinéscénie, le plus grand spectacle nocturne au monde. Un projet mené avec Pixiel group, spécialiste des drones civils professionnels.

Lors du « halftime show » du Superbowl 2017, Lady Gaga aussi était accompagnée de 300 drones qui lui ont presque volé la vedette dans un ballet chorégraphié par Intel. Jusqu’au show spectaculaire offert par la ville de Shanghai pour fêter le nouvel an 2020 avec plus de 2000 drones synchronisés équipés de Led multicolore. Enfin, parmi les derniers gros lancement produit ayant fait appel aux drones, Motorola en février 2020 pour le relancement de la marque mythique RAZR.

Le limites du drone vertising

Si les drones se sont imposés dans la production audiovisuelle et publicitaire, toutes les idées du « drone-vertising » ne sont pas pour autant réalisables ni bienvenues. On repense par exemple aux démonstrations d’affichage publicitaire par drone qui nous faisaient sourire au milieu des années 2010 mais sont désormais incompatibles avec les règles de sécurité de la DGAC.

Restent les expérimentations en cours autour de la livraison par drone qui pourraient encore ouvrir des pistes originales pour les marques. Just Eat testait ainsi en début d’année 2020 à Dublin la livraison de repas par drones, une expérimentation menée notamment avec la marque Ben & Jerry’s (Unilever) par la société de livraison via drones Manna.

Séverine Godet

Plus d'articles E-Commerce

+ TOUS LES ARTICLES E-Commerce
  • Sonia Mamin (One to One Monaco) : nous jouons un rôle sociétal dans la relance du retail

    Le contexte est très particulier, tant pour le retail que pour le secteur de l'événementiel. Nous avons interviewé Sonia Mamin Directri...

  • Les bons de réduction en quête d’éthique !

    ...

  • Web-to-call : comment en mesurer la performance et définir sa stratégie de smart-routing ?

    Nous vous présentons le troisième volet du triptyque très fourni proposé par ...