Mobile

Etude mobile : Les Applications Android plus chères qu’iOS ?


Canalys, une société d’étude spécialiste des mobile analytics et des Appstores, vient de jeter un pavé dans la marre dans la guerre iOS Android. D’après son analyse, le cout d’achat des 100 premières applications payantes sur l'Android Market aux US reviendrait à 374,37 $ soit une moyenne de 3,74 $ par application contre 147 $ soit 1.47 $ sur l’Appstore.

L’écart serait encore plus flagrant sur le Top 20 : 4,09 $ en moyenne pour les applications Android contre 1,04 $ pour l’Appstore.

L'étude démontre également que dans le top 100 des Appstores 82% des applications mobiles seraient pricées à 0,99$ sur iOS contre 22% sur l'Android Market.

Dans le cadre de son étude, Canalys a touvé des écarts similaires dans d’autres pays comme l’Allemagne, l’Angleterre, Singapour et l’Inde.

Selon Rachel Lashford de Canalys ce différentiel pourrait s’expliquer par l’immaturité des applications payantes sur Android et la pratique de prix plus élévés par les développeurs pour compenser les faibles volumes. C’est ainsi que le Monopoly peut se retrouver à 4,99$ sur l’Android Market tout en étant soldé à 0,99$ sur l’Appstore.

L’étude révèle par ailleurs une faible similarité dans les Top 100 des Appstores Android et Apple avec seulement 19 applications communes.

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Thomas Guignard : « Waze est un media d’hypercontexte et de rareté »

      C’est un bon exemple du type de campagne que nous faisons avec les retailers, demandeurs de formats très géolocalisés , très ...

  • Interview Quentin Delaoutre : Alexa skills, une révolution dans les usages

    Sayjab , une appli de messaging pour Alexa d’Amazon. Il a aussi monté l’ Viuz - Qu'est-ce qu'une Alexa Skill ? Quentin Delaoutre : Un ...

  • Frontier Tech, à la recherche des nouveaux category leaders et 7 autres pépites digitales

    La voix nouvelle frontière du search...Les disruptions à venir analysées par SEJ  Avoir plus de 40 dans la Silicon Valley, la course d’o...