essay helper
Showrooming : 2,5 fois plus d’achats chez les concurrents en un an | Viuz



Mobile

Showrooming : 2,5 fois plus d’achats chez les concurrents en un an


Alors que le consommateur moyen agrippe son téléphone plus de 150 fois par jour, l’usage le phénomène du showrooming parfois controversé progresse en magasin. Une étude réalisée par Vibes, spécialiste du mobile marketing auprès de 1000 propriétaires de smarphones aux Etats-Unis précise ainsi que ce nouveau comportement devient non seulement mainstream mais touche indifféremment toutes les catégories de salaires.

D’après l’étude, 44% des propriétaires de Smartphones déclarent être des showroomers fréquents (un chiffre qui s’élève à 50% chez les moins de 35 ans).

Par ailleurs 49% comparent les prix sur un site concurrent et 23% déclarent avoir acheté en magasin un produit chez un concurrent contre seulement 9% en 2012…

Plus rassurant, 40% ont recherché un produit sur le site du magasin et 24% ont acheté un produit sur le site du magasin après avoir quitté la boutique physique contre 11% en 2012.

Par ailleurs 49% ont recherché des recommandations de produits contre 21% en 2012. Et 25% des personnes interrogées utilisent une Application d’enseigne contre 17% en 2012.

Que se passe-t-il précisément après la comparaison de prix ?

L’analyse des comportements après la comparaison de prix offre quelques insights révélateurs :

47% achètent en magasin : 37% utilisent l’information pour obtenir un meilleur prix en magasin, et 10% payent le prix affiché.

45% achètent ailleurs : 31% sur Amazon, 8% sur un site en ligne concurrent, 6% dans un magasin physique concurrent.

7% ne réalisent pas d’achat.

Ce que veulent les mobinautes

Y’a-t-il des recettes pour contrecarrer le showrooming au-delà du «Price Matching» systématique ?

Selon l’étude, 89% des personnes interrogées s’abonneraient à des sites d’enseignes si les messsages étaient personnalisés, par ailleurs 79% des personnes s’étant enregistrées sur des sites d’enseignes déclarent souhaiter recevoir des coupons et des discounts des enseignes.

En revanche, 66% disent recevoir trop de messages des marques les poussant à se désabonner (56 % se désabonneraient si le contenu n’est pas pertinent).

Autre enseignement de l’étude pour les enseignes : 44% des personnes ayant reçu un message texte in store ou un QRCode ont procédé à un achat non planifié contre 14% en 2012…Une progression de 186% en un an.

Accès à l’étude complète

Recevez tous les matins

Le Meilleur du marketing digital

Plus d'articles Mobile

+ TOUS LES ARTICLES Mobile
  • Nouvelles frontières du marketing digital 10 mai 2016, découvrez les intervenants et le programme

    ...

  • 12 milliards de dollars pour les Apps de recherche locale et de découverte en 2020, 44 milliards pour la pub gélocalisée sur les Apps

    Au délà du marché des Apps de découverte locales. Juniper estime que l’ensemble marché de la publicité géolocalisée sur Apps devrai...

  • Don’t Phubb with me…Le Phubbing, mauvais pour ton couple mauvais pour ton boss

    Credits Shutterstock Iakov Filimonov Au boulot, plus tu me Phubbes, moins j’ai confiance en toi... Dans l’entreprise, selon une étude...